Soutien à Paul Biya: un collectif de jeunes s’aligne

En vue de la présidentielle, la plateforme des Jeunes patriotes républicains a formulé et remis une motion de soutien pour le président de la République, hier au Minjec.

D’abord, c’est une plateforme. Elle réunit donc plusieurs associations de jeunes camerounais. Ensuite, elle est composite, avec des étudiants, des travailleurs, des femmes et des hommes, engagés dans des formations politiques ou pas. Hier, ils étaient une cinquantaine, venus réitérer leur soutien à la candidature de Paul Biya à l’élection présidentielle du 07 octobre prochain.

C’est sous la bannière de la plateforme dénommée « Jeunes patriotes républicains » qu’ils ont choisi de faire part de leur message. A cet effet, ils ont pris part à une cérémonie présidée hier par Mounouna Foutsou, ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec).

Un message : « soutenir le président de la République dans sa politique et sa vision de faire du Cameroun un pays émergent ». Leurs moyens : mobiliser le maximum de jeunes afin de rejoindre leurs rangs, afin de « préserver la paix » au Cameroun. Pour Olivier Nga Etoundi, leur porteparole, cette plateforme est « la face visible d’un iceberg de la forte mobilisation de la jeunesse du terroir et de la diaspora, plus que jamais engagée pour contrecarrer les velléités qui viennent de toutes parts, des ennemis de la République adeptes de la critique pour la critique, de la péroraison stérile, de l’apocalypse, mais également de permettre à son champion d’être plébiscité le 7 octobre prochain, afin qu’il puisse parachever son projet sociétal ».

Pour mener à bien cette mission, ces jeunes ont dressé une liste de besoins : un terminal multimédia, une connexion internet permanente, une équipe informatique pour le centre de traitement et une logistique diverse, entre autres.

« Jusqu’ici, nous nous sommes débrouillés avec nos modestes moyens. Nous savons pouvoir compter sur l’élan républicain qui nous habite », a relevé le président de ce mouvement. Les jeunes réunis à la salle de conférences de ce ministère ont par ailleurs annoncé la mobilisation de plus 10.000 jeunes pour « un méga meeting de soutien au président Paul Biya ». Ces jeunes pourront d’ailleurs compter sur le renfort des conducteurs de motos-taxis.

Appelez-les désormais transporteurs à moto, réunis dans le « collectif motos-citoyens ». Ils ont expliqué leur ralliement à cette plateforme, au regard des actions menées depuis quelques mois, pour faire inscrire leurs « collègues » sur les listes électorales, et pour davantage les mobiliser afin de se rendre aux urnes le 07 octobre prochain. A tous, le ministre Mounouna Foutsou a recommandé « beaucoup de courage parce que les balles des adversaires ne seront pas blanches ».

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie