Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Société

Concours d’entrée à l’IRIC: 652 candidats sont en lice

Ils affrontent depuis mercredi, les épreuves écrites aux cycles de masters professionnels en relations internationales.

Depuis mercredi dernier, se déroulent au centre unique de Yaoundé, les épreuves écrites du concours d’entrée aux cycles de masters professionnels en relations internationales au campus de l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC).

Sur la ligne de départ, 652 candidats pour 175 places dans les filières Banque-monnaie-finance internationale (BMFI), Contentieux international (CI), Communication et action publique internationale (CAPI), Intégration régionale et management des institutions communautaires (IRMIC) et Marketing international (MI). L’examen écrit comprenait deux épreuves spécifiques pour chacune des filières.

Pour la filière CI, c’est le droit international, pour la filière CAPI, les techniques de communication, pour la filière IRMIC, les questions d’intégration régionale, pour le MI, les techniques du commerce international et pour la BMFI, les problèmes économiques internationaux. L’épreuve de connaissance des relations internationales étant commune à toutes les filières.

Tirant les leçons à l’issue des épreuves, le directeur de l’IRIC, Salomon Eheth qui a fait le tour des différentes salles d’examen, pense que « le concours s’est déroulé dans de très bonnes conditions. On a enregistré près d’un millier de candidats pour 175 places dans les 5 filières.

Toutes ces filières accompagnent les pouvoirs publics et nos Etats dans l’accomplissement de leurs actions. Il n’y a pas eu d’incident à déplorer et nous ne pouvons que nous réjouir pour cela ». Parlant de la publication à venir des résultats, il s’est voulu tout aussi rassurant :

« Je ne vais pas revisiter l’histoire, mais l’évolution se faisant par des obstacles multiples, tout sera mis en œuvre pour que tout se passe très bien jusqu’au terme du processus ». Pour son premier concours en tant que directeur de l’IRIC, Salomon Eheth tient visiblement à ouvrir une nouvelle page.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps