Championnat du monde de volley-ball messieurs: troisième défaite d’affilée pour le Cameroun

Face aux Etats-Unis, la sélection nationale s’est inclinée 3-0 hier après-midi au Palaflorio de Bari.

Le miracle n’a pas eu lieu hier après-midi au Palaflorio, palais des sports, de Bari. Le Cameroun a été dominé par les Etats-Unis sur le score de 0-3 (18-25, 20-25, 14-25). Il s’agit là de la troisième défaite d’affilée de la sélection nationale camerounaise dans ce 19e Championnat du monde de volley-ball messieurs.

Bien qu’ils aient montré un meilleur visage lors du deuxième set, en menant notamment au score, les volleyeurs camerounais seront rattrapés puis vaincus par leur adversaire. Par contre, au cours du premier et du troisième set, le Cameroun a subi le diktat des Etats-Unis.

C’est d’ailleurs au cours du dernier set que les nôtres inscriront leur plus faible total de point de la rencontre, juste 14. « Le Cameroun n’a pas eu un problème technique, ni tactique cet après-midi [Ndlr. Hier] contre les Etats-Unis. Les joueurs n’y ont pas cru. Ils sont restés sur le très bon match des Etats-Unis de la veille contre la Russie. Je pense qu’il ne fallait pas aborder le match de cette manière.

On a pourtant fait un très bon deuxième set, en menant. Il suffisait d’enfoncer le clou sans se laisser rattraper, que l’issue aurait été toute autre », analyse Jean-Patrice Ndaki Mboulet. Au-delà de l’adversaire qui était plutôt coriace, au moment de démarrer cette rencontre, le Cameroun est diminué à cause de l’absence de Nathan Wounembaina. Le capitaine n’a pas été aligné parce que blessé à la fin du premier set vendredi dernier lors du match contre l’Australie.

En effet, en voulant sauver un ballon, il a terminé sa course sur un panneau publicitaire. Une absence qui a cruellement fait défaut. Le Cameroun joue son dernier match de poule cet après-midi contre la Russie. Il compte toujours trois points après sa victoire lors de son entrée dans cette compétition.

Des points glanés après sa victoire face à la Tunisie par 3 sets à 0. Même si mathématiquement rien n’est perdu pour le Cameroun, il faudra surtout prendre des points contre la Russie. Un adversaire psychologiquement affecté par la défaite de samedi dernier contre les Etats-Unis.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie