Sorties de Ngaoundéré: la falaise domptée

D’impressionnants travaux ont été réalisés au cours du septennat sur les deux sorties de la ville reliant le « grand Nord » au « grand Sud » et permettant ainsi aux pays de la zone Cemac de se mouvoir.

Les deux sorties de la ville de Ngaoundéré ont retenu l’attention du chef de l’Etat au cours du septennat. Notamment la route Garoua-Boulaï-Ngaoundéré reliant le Nord au Sud et celle reliant Ngaoundéré à la région du Nord.

En effet, dans le cadre du projet-pilote de facilitation des transports et du transit en zone Cemac, le gouvernement camerounais, avec l’appui financier de certains bailleurs de fonds, notamment la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale (BM), a entrepris d’aménager le corridor prioritaire Douala-N’Djamena sur le tronçon Garoua-Boulaï-Ngaoundéré long de 268 Km qui fait partie de la Route Nationale No 1.

Les travaux concernaient le bitumage de la route et la réalisation de travaux connexes. Ils étaient scindés en trois lots. Les projets attribués à 3 entreprises ont été provisoirement réceptionnés le 21 juin 2017.

Ils ont coûté plus de 143 milliards à l’Etat du Cameroun. Aujourd’hui, au grand bonheur des populations bénéficiaires, cette réalisation fluidifie la circulation des biens et des personnes sur le corridor international Douala-Ndjamena.

Un autre exemple, et non des moindres, la construction et l’entretien de l’entrée de la ville de Ngaoundéré pour les usagers de la route en provenance de la région du Nord Cameroun.

Un entretien confortatif des routes revêtues dont le programme est en cours d’exécution sur une distance de 132Km. Plus de 12 milliards ont été débloqués pour sa réhabilitation.

Il s’agit notamment de la route reliant le centre urbain à l’entrée de l’Université de Ngaoundéré, longue de 12 Km, la route fin falaise de Mbé et le pont Keroua longue de 81,5km.

Selon le délégué régional des Travaux publics pour l’Adamaoua, Anna Sibille Teumena Zoleko, les signes sont encourageants sur le terrain. Car a-telle relevé, « l’objectif est de permettre un confort aux populations qui empruntent les sorties de la ville de Ngaoundéré ».

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie