« Tout le monde peut avoir accès à ces équipements »

Janvier Oum Olouma, directeur général de la Planification et de l’Aménagement du territoire.

« Le bilan est globalement positif. Ce projet qui a commencé dans les années 2011 a connu des retards dans son exécution mais mieux vaut tard que jamais. Le complexe est pratiquement achevé. Des équipements assemblés dans le cadre de la première convention riz-maïs, 870 tracteurs sont déjà sur le terrain. Il faut y aller pour voir des gens qui ont mis 200 à 300 hectares de maïs. La production agricole a augmenté notamment pour la spéculation maïs. La culture du riz au niveau de la Semry et de quelques coopératives a aussi connu une amélioration. Tout le monde peut avoir accès aux équipements. Il suffit d’adresser une demande au ministère en charge de l’Economie ou de l’Agriculture. Les équipements sont subventionnés à 40%, ce qui amoindrit les coûts. Il est aussi prévu la construction des pools d’engins dans les chefs lieux de région qui seront occupés en matériels de génie civil, objet de la deuxième convention en cours d’instruction qui permettra de viabiliser les bassins de production, de mieux préparer le sol avant que les tracteurs n’arrivent ».

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie