Parcours Vita de Yaoundé: Paul Biya offre de nouveaux équipements

La quinzaine d’appareils a été officiellement remise samedi dernier au cours d’une cérémonie présidée au nom du chef de l’Etat par le ministre, directeur du Cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo.

C’est un parcours Vita de Yaoundé qui a accueilli, comme à l’accoutumée certes, du beau monde ce week-end. Mais samedi dernier, outre la pratique des activités sportives, l’installation trentenaire s’est enrichie de nouveaux équipements. Il s’agit d’une quinzaine d’appareils de fitness, don spécial du président de la République à la ville de Yaoundé.

Pour la remise solennelle de ceux-ci, Paul Biya était personnellement représenté par le ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo. C’est donc à lui qu’est revenu le privilège de remettre ce don d’une valeur de 100 millions de F au délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, Gilbert Tsimi Evouna.

Réalisé avec le concours du groupe Huawei, ce don se compose d’une quinzaine d’appareils installés dans deux hangars locaux aménagés pour la circonstance. « Par ce don, le chef de l’Etat entend contribuer davantage à l’épanouissement moral et physique de ses concitoyens et des habitants de la cité capitale ».

Il s’agit, a poursuivi le ministre, directeur du Cabinet civil, de la volonté du président de la République de lutter contre la sédentarité. Pour Samuel Mvondo Ayolo, le Parcours Vita, dans la vision du chef de l’Etat « correspond à un idéal de rassemblement et d’unité pour tous les Camerounais sans distinction », car pour Paul Biya, « le sport est le ciment de notre unité nationale ».

Depuis sa création il y a bientôt trente ans, à l’initiative du président de la République, le Parcours Vita de Yaoundé a connu une cure de jouvence en 2012 qui a coûté la bagatelle de 420 millions de F offerts par l’initiateur du projet. « L’actuel don de matériel s’inscrit donc dans une continuité de la préservation de ce site sportif ».

Une sollicitude présidentielle qui, a révélé le proche collaborateur du président de la République, s’étendra à ceux des villes de Douala, Bamenda « dans un proche avenir ». Samuel Mvondo Ayolo a rappelé que le don réceptionné samedi dernier, est le fruit d’une « longue et fructueuse coopération entre la Chine et le Cameroun ».

D’où la présence samedi dernier à la cérémonie de réception, de l’ambassadeur Wang Yingwu. S’adressant au délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé, et ce conformément aux instructions du président de la République, il a instruit de prendre toutes les mesures nécessaires pour la sécurisation du site.

Aux responsables du Parcours Vita, aux forces du maintien de l’ordre et à l’ensemble des utilisateurs, il a rappelé le devoir qui est le leur pour « la préservation de ce bien commun ». Engagement pris à cet effet par Gilbert Tsimi Evouna.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie