Concours d’entrée à l’Enam: le Minfopra rassure sur la crédibilité

Face au buzz créé sur les réseaux sociaux suite à la proclamation de certains résultats samedi dernier, le ministre Joseph LE a fait une mise au point hier à Yaoundé.

Depuis la proclamation de certains résultats définitifs du concours d’entrée à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) samedi dernier, ça jase sur les réseaux sociaux et dans certains médias.

Pour beaucoup, il s’agirait d’une liste définitive sur laquelle une demi-douzaine de noms aurait disparu. Des noms qui, toujours selon les détracteurs se trouvaient pourtant sur la liste des admissibilités publiée le 7 septembre dernier par le directeur de l’Enam dans le cas des prérogatives qui lui reviennent.

Pour le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), tutelle de l’Enam, Joseph LE avec preuve à l’appui, ces récriminations sont fausses. « Les noms qu’on brandit sont effectivement dans cette décision et celle-ci n’a pas été fabriquée entre-temps pour la simple raison que dans l’arrêté signé par le ministre samedi denier, ces noms sont bel et bien dans ce document.

Je voudrais dire haut et fort que les allégations qui sont portées dans les réseaux sociaux et relayées par une certaine opinion, sont sans fondement », a indiqué le ministre Joseph LE. Dans le cadre du déroulement du processus des divers concours d’entrée à l’Enam, le Minfopra rassure :

« Tout se déroule dans d’excellentes conditions. Le processus est maîtrisé jusquelà. Nous ne déplorons aucune faille susceptible de remettre en cause ce qui se passe. A l’Enam pour le moment, les choses se passent en toute légalité, dans la sérénité la plus absolue et la transparence». Quant aux récriminations, le ministre Joseph LE conclut :

« Elles sont normales lorsqu’il y a plusieurs candidats parce que c’est un concours prisé. Cette année par exemple, nous avons enregistré plus de 20 600 candidats pour 440 places. C’est dire comment cette école fait courir parce qu’elle est crédible.

Et dans ce contexte, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. » Afin que nul n’en ignore, rappelons que le directeur général de cette école est chargé de signer la décision qui porte proclamation des admissibilités tandis que le ministre de tutelle (Minfopra) est chargé par arrêté de publier les résultats définitifs. C’est une seule liste d’admissibilités qui a été rendue publique dans les médias. Mais il n’y a aucune obligation à publier une liste des admissibilités dans les médias.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie