Alphabétisation: le développement des compétences

Plusieurs activités ont marqué la célébration de la Journée mondiale y relative à Yaoundé le 18 septembre dernier.

C’est mardi dernier qu’a été clôturée à Yaoundé, la semaine d’activités relative à la  célébration de la 52e Journée mondiale de l’alphabétisation. Evènement organisé cette année sur le thème « Alphabétisation et développement des compétences ». La cérémonie présidée par Ebone Paul Tiku, secrétaire général  au ministère de l’Education de base, est venue mettre un terme à sept jours de mobilisation.

En effet, c’est mercredi 12 septembre que le ton a été donné par le secrétaire général à travers le tour de quelques centres d’alphabétisation de la ville de Yaoundé. Première escale, le centre d’alphabétisation fonctionnelle de référence d’Ekoumdoum à Yaoundé. Ce centre met à la disposition des apprenants des cours de lecture, d’écriture, de savoir-vivre.

On y prône également le développement des compétences, c’est pourquoi, les apprenants ont droit à des formations sur la couture, l’agriculture, la coiffure entre autres. Même ambiance au Centre d’alphabétisation fonctionnelle « La providence » situé au quartier Nkol anga.

Dans une salle de classe, Kadjidja 30 ans, et ses cinq enfants suivent le cours de grammaire. Cette jeune femme d’origine centrafricaine explique qu’elle peut désormais gagner sa vie grâce à la coiffure, tout en s’exprimant aisément en français. « Le processus d’alphabétisation ne peut plus se limiter à la transmission des connaissances de base telles que la lecture, l’écriture.

Le développement des compétences doit être privilégié en ce sens qu’il vise à récupérer le potentiel humain pour l’utiliser dans les domaines productifs, c’est ce qui est en train d’être fait dans les centres que nous avons visités, d’où ma satisfaction », s’est réjoui le secrétaire général du Minedub.

Cependant, malgré les efforts faits par le gouvernement et les partenaires, des efforts restent à fournir. Au Cameroun les statistiques révèlent qu’environ 35% des personnes de 15 à 45 ans sont analphabètes.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie