Nécrologie: Mgr Dieudonné Bogmis, en route pour l’éternité

Après la levée de corps à l’hôpital général de Yaoundé, c’est dans une ambiance lourde de tristesse que les fidèles venus d’Eséka et de l’archidiocèse de Yaoundé ont pris part hier à la messe pontificale célébrée à l’occasion des obsèques de Mgr Dieudonné Bogmis, évêque d’Eséka.

C’était en la Basilique Marie-Reine-des-Apôtres de Mvolyé à Yaoundé en présence du représentant personnel du chef de l’Etat, Philippe Mbarga Mboa, par ailleurs ministre chargé de mission à la présidence de la République. Dans ce lieu de prière, en l’honneur de l’illustre disparu, une haie d’honneur composée de fleurs blanches et un tapis rouge en guise de dernier hommage.

Après la litanie des saints, Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé et Mgr Samuel Kleda, président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC) accompagnés de leurs frères dans l’épiscopat et le sacerdoce ont fait leur entrée en procession autour de la dépouille de Mgr Dieudonné Bogmis.

Au cours de son homélie, le célébrant principal, Mgr Jean Mbarga s’est inspiré de l’évangile de Saint Jean qui parle du bon pasteur. « Nous avons eu la joie de côtoyer un pasteur qui a toujours eu une maturité exemplaire. On se sentait toujours en communion avec lui. Il a façonné son ministère de pasteur pour devenir un bon pasteur », a confié le prélat.

Pour ses frères dans l’épiscopat et le sacerdoce tout comme sa famille religieuse et biologique, Mgr Dieudonné Bogmis fait l’unanimité en tant qu’homme de Dieu et de foi. « Il avait le sens de l’amitié et avait totalement confiance en Dieu.

Il ne perdait jamais son calme et sa hauteur de lecture face aux évènements de la vie », a ajouté l’archevêque métropolitain de Yaoundé. Homme silencieux et de grande écoute, signe vivant de Dieu au milieu des siens, celui qui se préparait à accueillir le séminaire des évêques à Eséka en janvier prochain a cessé d’être visible parmi les siens, pour rejoindre le Seigneur d’une mort naturelle le 25 août dernier à Eséka comme l’a précisé Mgr Samuel Kleda.

« Ayez la foi et acceptez cela. Accompagnons notre frère dans la prière », a conclu le président du CENC. Né le 12 janvier 1955 à Logbikoy, Mgr Dieudonné Bogmis sera inhumé ce jour à Eséka.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category