Lions indomptables: en attendant le Malawi

Le Cameroun entame aujourd’hui la préparation de la double confrontation des 12 et 16 octobre prochains comptant pour les éliminatoires de la CAN Total Cameroun 2019.

Ce vendredi au stade Ahmadou Ahidjo, le sélectionneur national, Clarence Seedorf fera sa première sortie devant le public camerounais. Une grande première pour ce dernier dont les contours vont s’affiner dès ce jour à Yaoundé. En effet, les Lions démarrent le regroupement préparatoire à la double confrontation des 12 et 16 octobre prochains face au Malawi. Deux matchs comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Total Cameroun 2019.

Deux rencontres pour lesquelles l’encadrement technique a dû faire face à de nombreux forfaits. De la liste des 23 sélectionnés, il ne faudra pas compter sur Vincent Aboubakar, victime d’une rupture du ligament croisé du genou gauche. Encore moins sur Clinton Njie souffrant d’une déchirure à l’adducteur droit et sur le buteur du match face aux Comores Stéphane Bahoken, touché au mollet. Une liste dans laquelle s’ajoute Félix Eboa Eboa et Dimitri Oberlin pour des raisons non officiellement communiquées.

En attendant la communication officielle émanant de la Fédération camerounaise de football, les noms de Fabrice Olinga (Royal Excel Mouscron), Petrus Boumal (Fk Oural), Jacques Zoua (Astra Giorgiu), Dawa Yaya (Fk Mariupol), Joël Tagueu (Maritimo) sont évoqués pour pallier ces absences. Poussifs et peu convaincants lors de leur dernière sortie le mois dernier, on espère que les Lions afficheront un meilleur visage ce vendredi.

Pour y parvenir, le technicien batave a reconduit dans sa grande majorité le groupe convoqué pour le match face aux Comores. Pour ces échéances, les retours en sélection de Christian Bassogog et Jean Armel Kana-Biyick seront particulièrement scrutés.

De même que les possibles premiers pas en sélection des binationaux. Selon des sources proches de la tanière, les voyants sont au vert pour Paul-George Ntep. Jérôme Onguene devrait encore satisfaire à quelques formalités administratives.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category