Bafoussam: les projets C2D mis en route

Le Minhdu a visité, les 03 et 04 octobre derniers, les chantiers urbains de la région de l’Ouest et lancé le projet C2D capitales régionales.

Au volant d’une pelle chargeuse, le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Jean Claude Mbwentchou a donné le coup d’envoi des travaux du projet C2D capitales régionales à Bafoussam. C’était le 4 octobre 2018 au quartier Bamendzi.

Le drainage ainsi entamé va conduire au bitumage du tronçon Carrefour le maire – 3è carrefour évêché – 2è carrefour évêché. Seront aussi prioritairement goudronnés, les tronçons carrefour hôtel de ville - carrefour stade de Tocket ; hôtel de ville – entrée Polyclinique Tagne - stade municipal - 1er carrefour évêché.

Cette première phase des chantiers C2D, constituée d’un linéaire de 5,5 Km, doit être réalisée avant fin mai 2019, pour la CAN Total à Bafoussam. Les autres chantiers de ce linéaire total de 23,5 Km, doivent être livrés à la date du 3 janvier 2021. Outre l’exécution des chaussées, ce projet va réaliser l’éclairage public et la signalisation, des espaces marchands, de tourisme, de loisirs, etc. Le tout pour une enveloppe de 21,226 milliards de F.

Selon le Minhdu, il est question pour le chef de l’Etat qui l’a décidé, d’améliorer les conditions de circulation dans les quartiers périphériques et au centre-ville de Bafoussam, améliorer les conditions de vie des populations, et assurer une bonne organisation de la CAN 2019. D’autres sources de financements ont déjà permis d’entamer de multiples travaux d’aménagement de cette ville.

Selon Emmanuel Nzeté, délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Bafoussam, « plus de 80 milliards de F sont investis dans la ville de Bafoussam ». Mais il n’y a pas que le C2D pour entraîner ce changement.

En effet, lors de sa descente sur le terrain dans cette région, Jean Claude Mbwentchou a aussi visité les chantiers des logements sociaux et de la CAN, dépendant de son département ministériel qui sont en cours de réalisation à Bafoussam, Bangou, Bandjoun, Foumban, Bangangté et Bafang.

Bien que les pluies freinent l’avancement rapide de ces chantiers par endroits, les entreprises se sont engagées à finaliser ces travaux dans les délais prescrits.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie