Développement de la poste: a l’heure de la modernisation

Au Cameroun, on multiplie les stratégies pour rentabiliser le service postal en raison de sa contribution à la résilience de l’économie camerounaise.

Beaucoup restent nostalgiques de cette bonne vieille poste où l’envoi des lettres était le principal service offert. Ce qu’il faut désormais intégrer est que la mutation de la poste n’est pas qu’une réalité camerounaise. La mue s’est imposée à notre pays d’où la multiplication des offres de services. « L’envoi de la lettre classique est en perte de vitesse, c’est un fait. Par contre, il faut savoir que le volume du courrier d’affaires augmente considérablement chaque jour un peu plus.

Le volume de colis aussi est en nette croissance, car il faut savoir que sur le plan national, Campost a une couverture très étendue », révèle Onésime Atchang, chef de division d’Express mail services. Le fait est que la poste camerounaise est en pleine transition, avec l’avènement des technologies de l’information et de la communication.

« Nous passons d’une poste classique à une poste numérique », indique-t-on à la Cameroon postal services. Les TIC sont une opportunité pour la poste de contribuer au développement du Cameroun. Dans cette structure chargée de s’occuper de ce service au Came roun, l’on fait face à de nombreux défis. Le premier est, d’après Onésime Atchang, celui de l’infrastructure. Et à ce niveau, les initiatives se multiplient.

« A côté de nos produits classiques notamment le courrier, nous évoluons vers le courrier hybride. Il y a également le e-commerce pour lequel, la Campost envisage disposer de sa propre plateforme numérique. Dans le domaine des services financiers, nous sommes en train d’acquérir un nouvel équipement moderne de gestion des opérations bancaires qui va nous permettre de faire du ebanking», énumère notre source Le transfert d’argent par voie électronique n’est pas en reste, « Il y a une vraie transformation qui est en train de s’opérer. De nombreux opérateurs font encore confiance à la poste.

Que ce soit les opérateurs de e-commerce, les grandes entreprises, l’administration publique, etc. », rassure Onésime Atchang. Des objectifs qui cadrent avec le thème de la journée mondiale de la poste célébrée hier, « la poste : livrer du bien au monde entier ».

Au cours de la cérémonie de présentation des vœux en janvier 2018, le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, fixait déjà le cap de ce secteur pour l’année. Il s’agit du développement du commerce électronique et de la bancarisation de l’arrière-pays.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie