Politique

Conseil des droits de l’Homme des Nations unies: le Cameroun élu

Notre pays a totalisé 176 voix sur 197 votants, se classant au second rang en la matière et le premier des cinq pays africains.

176 voix sur 197 votants. C’est le score enregistré par le Cameroun vendredi lors de l’élection des membres du Conseil des droits de l’Homme de Nations unies au cours du scrutin qui a eu lieu au siège de cette organisation intergouvernementale des Nations unies à Genève en Suisse. Sur les 18 Etats qui ont été élus au sein de cette instance, le Cameroun enregistre le second meilleur score, soit à deux longueurs seulement du Bangladesh. Notre pays siégera au sein de cette instance pour la période 2019-2021, soit un mandat de trois ans.

Le Cameroun accèdera au sein de cette structure créée en 2006 et qui intervient sur toutes les questions relatives aux droits de l’Homme en même temps que cinq autres Etats du continent. Il s’agit du Burkina-Faso, du Togo, de l’Erythrée et de la Somalie. Pour être élu au sein de cette instance onusienne, il fallait une majorité de 97 voix sur les 197 votants.

Le Cameroun est donc arrivé très loin devant ce chiffre. Il convient de relever que cette élection intervient dans un contexte où les pouvoirs publics ne cessent d’œuvrer à la promotion des droits de l’homme sur le territoire national.

Des rapports sont publiés à cet effet chaque année, tant par le ministère de la Justice, qui a en son sein une direction des droits de l’Homme que par la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés. La préparation du rapport du ministère de la Justice, loin d’être un instrument gouvernemental, implique la participation de nombreux acteurs, dont ceux de la société civile dans son élaboration.

D’autres rapports, émanant de structures de la société civile sont rendus publics sur la situation des droits de l’homme au Cameroun. L’élection du Cameroun vendredi dernier, et surtout le score enregistré par notre pays au cours de ce scrutin, viennent ainsi consolider les efforts des pouvoirs publics en vue de la promotion des droits de l’homme.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps