Observation de l'élection: l’avis des experts judiciaires

Ils ont présenté leur déclaration préliminaire hier au cours d’un point de presse, déclarant le un bilan positif du scrutin du 7 octobre.

Un satisfecit global. Appréciation faite par la Compagnie des experts judiciaires au regard du déroulement du scrutin du 7 octobre dernier, au cours d’un point de presse donné hier à Yaoundé. Cette organisation de la société civile a officié en tant que observateur national durant cette période électorale et entend poursuivre son action en période post-électorale. C’est la raison pour laquelle elle a présenté son rapport préliminaire.

La lecture de la déclaration faite par le Rev. pasteur Emmanuel Noumsi, a présenté dans les détails le déroulement du scrutin contenu dans un document d’une dizaine de pages. Du cadre juridique au dépouillement, en passant par les heures d’ouverture et de la fermeture des bureaux de vote, rien n’a échappé à l’œil de la compagnie des experts judiciaires. En lisant la déclaration, le chef de mission a précisé que son organisation a été dans cinq régions du Cameroun, dont : le Centre, l’Ouest, le Littoral, le Nord et l’Extrême-Nord. Des rapports transmis par les collaborateurs répartis dans ces différentes régions.

Aucun incident majeur n’a été signalé comme l’a indiqué l’organisation. Les bureaux de vote ont ouvert à l’heure, les électeurs ont bel et bien retrouvé leurs noms sur les listes. L’organisation dit aussi avoir apprécié la forte mobilisation de la société civile, à travers le soutien des hommes d’églises appelant leurs ouailles au calme et à la sérénité. Il félicite aussi le traitement de l’information par les médias qui ont respecté les règles de déontologie comme prescrit par le Conseil national de la communication.

Par ailleurs, il recommande entre autres, pour les échéances à venir, la numérotation des badges des scrutateurs et le port du gilet par l’équipe d’Elections Cameroun. signes, permettant de les identifier facilement. Nonobstant ces manquements évoqués, l’organisation a expliqué qu’ils n’étaient suffisants pour faillir au déroulement du scrutin. « Nous sommes globalement satisfaits parce que les lois camerounaises qui encadrent ce scrutin, ont été relativement bien respectées », a confié le Rev. pasteur Emmanuel Noumsi.

En attendant les résultats qui seront proclamés dans les prochains jours par le Conseil constitutionnel, la Compagnie des experts judiciaires appelle le peuple camerounais à plus de sérénité et l’exhorte « à ne pas céder ‘’au vent de sirène’’ contribuant à semer des divisions qui viendront le mettre en difficulté », a conclu le chef de mission.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category