Amérique centrale: Le rêve américain de milliers d’Honduriens

Depuis plusieurs jours, ils marchent vers les Etats-Unis, mais le pays entend faire échec à cette vague migratoire d’un autre genre.

Près de 5 000 Honduriens poursuivent leur marche vers les Etats-Unis à la recherche d’un mieux-être. Malgré les multiples menaces, les humiliations subies le long de leur itinéraire et les menaces proférées par les autorités américaines, ces milliers de migrants sont déterminés à réaliser le rêve américain. Après plusieurs jours de marche sous le soleil et la pluie, les infortunés ont réussi à traverser le Guatemala et poursuivent leur aventure en territoire mexicain avant de franchir la frontière avec les Etats-Unis au Nord.

Face aux conditions de voyage assez rudes, ils manquent pratiquement de tout. Sans le sou, affamés, déshydratés et fatigués, ces Honduriens sont déterminés à réaliser leur rêve : entrer aux Etats-Unis. Les organisations non gouvernementales qui leur apportent assistance parlent d’une situation humanitaire précaire. «Nous avons essayé de distribuer des vivres, mais c'est très compliqué. 

Nous sommes débordés. Les personnes sont vraiment dévastées. Elles ont subi une forte pression, et ont le sentiment d'avoir été pourchassées. Elles sont très fatiguées de leur périple. Et la population ici à Tapachula est dépassée face à cet afflux de personnes qui arrivent tout juste», a lancé Irineo Mujica, membre de l'ONG Peuples sans frontières qui accompagne la Caravane dans son périple.

Cette marche entamée il y a une semaine à San Pedro Sula dans le nord du Honduras, suite à un appel sur les réseaux sociaux, relayé par un ex-député hondurien ne connaitra pas forcément un dénouement heureux. D’autant plus que du côté américain, cette caravane migratoire n’est pas la bienvenue. Des mesures fortes ont été annoncées par l’administration afin d’empêcher la venue sur le sol américain de ces milliers de migrants. Washington a d’ores et déjà annoncé que ces migrants illégaux seront aussitôt refoulés une fois qu’ils auront franchi la frontière des Etats-Unis.

En séjour hier dans le Texas, Etat voisin au Mexique, où il s’est rendu pour faire campagne sur la question, le président américain a réaffirmé sa détermination à faire échouer l’entrée aux Etats-Unis de ces milliers de migrants. «Tout est mis en œuvre pour empêcher l’assaut d’étrangers illégaux de traverser notre frontière sud. Les gens doivent d’abord faire une demande d’asile au Mexique, et, s’ils ne le font pas, les Etats-Unis les rejetteront», a promis Donald Trump dans un Tweet.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category