Ngoundéré: ouf!

Les populations ont exprimé leur soulagement après le prononcé du verdict.

Quatre heures durant, Ngaoundéré ressemblait à une ville fantôme. Les activités ont tourné au ralenti entre 11 h et 15h. Les populations avaient les yeux rivés sur leur écran de télévision. Certains habitants ont choisi de suivre l’audience solennelle de proclamation des résultats chez eux ou encore dans les bureaux, les snack-bars. Une bonne frange des militants du RDPC se sont donné rendez-vous au centre-ville dans un bar laitier bien connu pour suivre la proclamation des résultats.


Read also : Energie : la main tendue au secteur privé

Dans les services du gouverneur de la région, c’était la grande mobilisation. Le personnel suivait avec un intérêt soutenu l’audience. Comme le personnel des services judiciaires de l’Adamaoua, situés en face des bureaux du gouverneur. A Ngaoundéré, l’audience du Conseil Constitutionnel avait une saveur spéciale. L’ordre alphabétique des régions, procédé choisi par les 11 sages pour la proclamation des résultats, a fait de l’Adamaoua une star.


Read also : Paul Biya en Europe

Le Conseil Constitutionnel a commencé par égrener les résultats du vote venant de la région château d’eau du Cameroun. Les suffrages obtenus par Paul Biya, vainqueur du scrutin, ont également rempli de joie les habitants. Le candidat du RDPC a obtenu 79% dans l’Adamaoua.


Read also : Cameroun – Congo : les adieux de l’ambassadeur au chef de l’Etat

Quelques minutes avant la proclamation des résultats, des klaxons de motos et de voitures ont résonné pour saluer la victoire de Paul Biya et l’ambiance de paix qui a régné avant, pendant et après la proclamation des résultats. Après quinze jours de suspense, les habitants poussent un ouf de soulagement.


Read also : Cameroon- Congo : Exemplary Fraternal Cooperation

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category