Lutte contre la polio: l’éradication est proche

La Journée mondiale contre cette affection célébrée hier a été une occasion pour sensibiliser les populations afin de préserver les acquis

De concert avec la communauté internationale, le Cameroun a célébré hier la Journée mondiale de lutte contre la poliomyélite. Maladie infantile invalidante, elle ne touche essentiellement que les enfants de moins de cinq ans. Le thème :

« En finir avec la polio au Cameroun, nous y sommes presque ! » tient tout son sens surtout quand on sait que le pays a navigué dans les eaux troubles de cette affection en 2013. Ceci après la résurgence dans son territoire.

Le gouvernement avait alors pris la pleine mesure des choses, réussissant ainsi à tordre le cou à la maladie un an plus tard grâce à une batterie de mesures allant de la vaccination de routine, à la surveillance épidémiologique, en passant par les campagnes de riposte et de mobilisation sociale.

Après avoir gagné la bataille contre cette pathologie, le Cameroun a été admis au statut de pays exempt de la circulation du polio virus sauvage en juillet 2014. Dans la même veine, il tend vers la certification de son éradication.

Pas le temps de dormir sur ses lauriers d’autant plus que le pays partage une longue frontière avec le Nigeria encore diagnostiqué pays endémique. Les autorités camerounaises ont ainsi tenu à souligner le bien fondé de la Journée mondiale qui fait partie de ces oc casions qui permettent d’approfondir la réflexion à tous les niveaux et dans tous les segments de la société.

« Elle offre une opportunité capitale pour remobiliser et renforcer les énergies ou engagements dans la transition vers l’éradication de la poliomyélite et la capitalisation des acquis dans le renforcement de notre système de santé », souligne un responsable au Programme élargi de vaccination (PEV).

Pour les activités autour de cette journée qui se présente comme une fenêtre d’opportunités pour maintenir le cap en vue de l’éradication de la polio, tout un programme a été concocté par le PEV.

Il sera question durant cette semaine de toucher toutes les couches sociales. Il est prévu des causeries éducatives dans 50 formations sanitaires des districts de Yaoundé, ainsi que la diffusion des messages dans des

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category