Systèmes numériques: Un master en sécurité lancé à l’IAI

La nouvelle filière présentée lors de la rentrée académique mercredi dernier à Yaoundé

Les médias sociaux et les applications de messagerie électronique font désormais partie des canaux de communication des entreprises.  Cependant, ces mêmes canaux peuvent être mis à contribution pour perpétrer des actes de cybercriminalité ou des attaques terroristes.  Aujourd’hui, personne n’est à l’abri du piratage informatique. C’est donc pour permettre aux pays de
l’Afrique centrale d’apporter des réponses rapides et efficaces que l’Université de Bourgogne a délocalisé la filière Sécurité des systèmes numériques à l’Institut africain d’informatique (IAI). Une nouvelle filière qui a été présentée mercredi dernier à l’occasion de la rentrée solennelle. « Cette institution financière a jugé nécessaire de donner la possibilité aux pays qui sollicitent beaucoup de consultants pour les aider à avoir des ressources et à consolider des compétences dans les départements ministériels et les institutions publiques privées et parapubliques. Il est également question, de les rendre capable de résoudre les problèmes cruciaux sur la sécurité numérique », a indiqué Armand Claude Abanda, représentant résidant de l’IAI-Cameroun. Cette nouvelle filière est fruit de la coopération entre l’Ecole supérieure d’ingénieurs en matériaux de développement durable et informatique électrique de Dijon (Esirem) de l’Université de Bourgogne en France, l’Iftic-sup et l’IAI. Elle sera utile à plus d’un titre. « Ce transfert de compétences et de technologie permettra de faciliter la mise en place des politiques de sécurité adaptées à chaque entreprise ou institution, de réduire le temps de réactivité en cas de souci et de pouvoir proposer des solutions adaptées à notre contexte », a relevé Wahabou Abdou, responsable des relations internationales de l’Université de Bourgogne.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category