Transport maritime: la sécurité côtière, un défi

Question au menu d’un colloque tenu jeudi sur les défis du secteur portuaire au Cameroun.

La protection de l’espace maritime et portuaire a figuré au menu de travaux organisés jeudi dernier à Douala par l’Association camerounaise du Droit maritime. Un sujet parmi plusieurs autres, pour nourrir la réflexion autour du thème du colloque : « Multiples défis des transports maritimes et du secteur portuaire au Cameroun. ».


Read also : 2021 GCE Exams : Marking Ongoing In Buea, Limbe

Il ressort des échanges qu’une analyse de la mise en œuvre de la sécurité maritime et portuaire en Afrique centrale en général, et au Cameroun en particulier, a permis d’évaluer l’efficience des mesures et les enjeux de la mise en œuvre des instruments juridiques et techniques pour les ports.


Read also : Rentrée scolaire : on inscrit déjà dans le privé

La protection de l’environnement constitue une autre composante de ces défis sécuritaires. Afin de prémunir les espaces maritimes et portuaires nationaux contre la pollution, il a été recommandé, entres autres, de veiller au respect des normes de protection de l’environnement, de renforcer les mécanismes de suivi pour la mise en œuvre effective desdites mesures, d’adapter les infrastructures à l’évolution des flux et des avancées technologiques. Autre sujet ayant meublé la rencontre, à laquelle ont notamment pris part Me Gaston Ngamkan et Auguste Mbappe Penda, respectivement président et président d’honneur de l’Acdm, l’amélioration de la performance portuaire. L’échange ici a porté sur les concepts et facteurs de la compétitivité et de l’attractivité portuaires. La nécessité pour les ports camerounais de bien se positionner en la matière a été rappelée. Ceci passe par la réduction des coûts de passage, la valorisation des avantages comparatifs et des atouts intrinsèques, l’ensemble devant constituer des avantages face à la concurrence.


Read also : Ecoles normales d’instituteurs : réflexion sur la mise à jour des programmes

On aura relevé les mesures prises au port de Douala dans ce sens : ouverture de représentations à N’Djamena et à Bangui pour la clientèle de l'hinterland ; implémentation de mesures de fluidité pour réduire les délais ; normalisation des activités portuaires ; sécurisation du domaine portuaire, etc.


Read also : 13th World Hepatitis Day : Free Screening Ongoing In Yaounde

D’autres exposés au cours de ce colloque ont porté sur la modernisation du cadre juridique des opérations de la chaîne de transport ; la facilitation du commerce et du trafic maritime et le renforcement des institutions du secteur maritime et portuaire.


Read also : Port autonome de Kribi : on renforce la sécurité

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category