Complexe sportif de Japoma: les financements sont bouclés

Le vice-président d’Eximbank-Turk et le MINEPAT ont procédé mercredi à Yaoundé, à la signature de la convention de financement du projet évalué à 140 milliards de F.

La construction du complexe sportif de Japoma à Douala devrait démarrer incessamment, puisque les financements sont désormais bouclés. Mercredi en effet, le vice-président d’Eximbank-Turk, Alaaddin Metin, accompagné de l’ambassadeur de la République de Turquie au Cameroun, a fait le déplacement du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT) à Yaoundé, pour la signature de la convention de financement dudit projet. Evaluée à 140 milliards de F, la construction du complexe sportif de Japoma sera financée à 75% par Eximbank-Turk, soit plus de 114 milliards de F de l’enveloppe globale. La contrepartie de l’Etat du Cameroun, 15% du coût total du projet (24 milliards de F) est acquise depuis septembre dernier, financée par la BGFI Bank. C’est dire qu’avec la signature d’hier, la mobilisation des fonds pour la réalisation de cet important projet sportif est achevée. Il ne reste plus qu’à démarrer les travaux, « à livrer quatre mois avant le début de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football masculin qui se jouera au Cameroun en 2019 », précision du MINEPAT Louis Paul Motaze. Et ce, à l’attention de l’entreprise turque Yenigün Construction Industry, retenue pour réaliser les travaux.
En attendant, l’ambassadeur de la République de Turquie a dit toute sa gratitude au gouvernement du Cameroun, pour la confiance faite à l’entreprise Yenigün. Selon Murat Ülkü, « c’est la première fois qu’une entreprise turque va réaliser un projet d’une telle envergure. Mais nous ne sommes pas inquiets, puisqu’elle a de l’expertise et a déjà eu à faire ses preuves par ailleurs ». Sur le respect des délais de construction, à la limite du hors-jeu, les experts estiment qu’aujourd’hui, avec les équipements préfabriqués, un stade de l’envergure de Japoma peut se construire entre 18 et 22 mois. Néanmoins, le MINEPAT a instruit la mise sur pied d’une équipe restreinte, pour le suivi minutieux des différentes étapes de réalisation. Objectif, veiller à ce qu’il n’y ait aucun blocage dans la réalisation de ce projet d’envergure. D’ailleurs, la signature de convention d’hier a drainé plusieurs membres du gouvernement au MINEPAT, dont le ministre des Travaux publics (MINTP), ingénieur de l’Etat et le ministre des Sports et de l’Education physique (MINSEP), maître d’ouvrage de ce projet.
Le fiche technique du complexe sportif de Japoma prévoit un stade olympique couvert de 50 mille places, de terrains d’entraînement, d’une piscine olympique, d’un gymnase, de courts de tennis, un terrain de basket-ball, un terrain de hand-ball, parkings et espaces paysagers, d’une annexe de l’Académie nationale de football, d’un centre commercial, etc. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie