Catholiques-protestants: un pas inédit

 En prenant part aux célébrations du 500e anniversaire de la réforme protestante lundi et mardi derniers en Suède, le pape François a brisé le mur d’incompréhension entre catholiques et protestants.
On sait que le fondateur de la réforme protestante était le moine et théologien catholique allemand Luther. On sait également que le souverain pontife est  soucieux de concrétiser  l’unité des chrétiens, conformément à l’option prise lors du concile du Vatican II. Depuis ce concile mémorable, les papes et les ecclésiastiques ont décidé que l’unité des chrétiens se fera dans l’acceptation de la diversité confessionnelle et par la pratique des rencontres interreligieuses puisque Dieu se sert de toutes les religions chrétiennes pour amener les hommes au salut.
 Les cérémonies organisées par les églises protestantes de Suède ont fort opportunément accordé une place de choix aux rencontres interreligieuses. A l’occasion d’une célébration œcuménique à la cathédrale de Lund, l’Eglise catholique et la Fédération luthérienne mondiale, la branche la plus historique du protestantisme, ont rendu publique une déclaration conjointe.  Les deux églises y rejettent toute haine et toute violence passées et présentes surtout celles qui s’expriment au nom de la religion. Elles reconnaissent également leur responsabilité pastorale commune pour répondre à la soif et à la faim spirituelles des fidèles d’être un dans le Christ. La déclaration conjointe s’achève par un appel à toutes les paroisses et à toutes les communautés luthériennes et catholiques pour qu’elles soient audacieuses et créatives, joyeuses et pleines d’espérance dans leur engagement à poursuivre la grande aventure devant eux de sorte que le don de l’unité de Dieu guide leur coopération et approfondisse leur solidarité.
 Même si cette  déclaration conjointe n’annonce pas des évolutions concrètes et théologiques notoires, elle constitue néanmoins un pas inédit dans la volonté du pape François de tourner la page des querelles du passé entre protestants et catholiques afin d’accélérer l’unité des chrétiens.     
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie