Coopération Cameroun-France: Gilles Thibault au Minepia

Reçu en audience mardi par le ministre Taïga, l’ambassadeur de France au Cameroun s’est penché sur le troisième C2D dans le secteur agropastoral. 

La rencontre a été relativement longue. Près de deux heures. Signe de l’abondance des sujets évoqués par le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), Dr Taïga et son hôte, l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault. En début de séjour en terre camerounaise, le diplomate se fait le devoir se revisiter le portefeuille des projets réalisés par son pays, question de mesurer le chemin parcouru et d’évaluer les perspectives. « Nous avons parlé d’élevage et de pêche. Des activités pratiquées par une partie de la population, notamment en zone rurale et qui constituent des secteurs d’avenir pour le Cameroun», a révélé Gilles Thibault. 
Les deux hôtes se sont, par ailleurs, penchés sur la coopération que leur deux pays entretiennent notamment, dans le secteur agropastoral. D’après Gilles Thibault, la France y consacre beaucoup d’argent. « Pratiquement 60% des financements du deuxième C2D et 50% du troisième C2D ont  été consacrés aux domaines ruraux, surtout à l’élevage. C’est ainsi que nous avons exploré les programmes en cours d’exécution pour solliciter un certain nombre de résultats », a-t-il indiqué. Il reste huit ans pour l’exécution du troisième C2D. L’ambassadeur de France au Cameroun s’est, dès lors, intéressé à la pérennité des systèmes mis en place par son pays dans le domaine de la formation et du soutien aux populations rurales. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie