Septennat des Grandes opportunités: place au travail

Après les festivités de mardi dernier, il est plus que jamais temps de se mettre au à l’ouvrage en vue d’atteindre les objectifs fixés par le président de la République.

Exit donc les festivités relatives à la prestation de serment du président de la République. Au cours de son discours inaugural mardi dernier à l’Assemblée nationale, Paul Biya a fixé le cap de ce que devra être le septennat des Grandes opportunités : sept années de travail. Le chef de l’Etat ne dit pas autre chose lorsqu’il invite ses compatriotes à ériger en grande cause nationale, l’objectif d’atteinte de l’émergence qu’il a fixé à l’horizon 2035 pour le Cameroun.

On peut donc comprendre que son allocution a pris une forte connotation économique devant le peuple camerounais et les institutions de la République avant-hier. Pour le président de la République, aucune couche sociale ne devrait se sentir à l’écart de cette voie vers laquelle il entend conduire le Cameroun. Mais il compte plutôt sur la contribution de tous.

Avec un intérêt particulier pour les plus jeunes, ceux pour qui, le Cameroun de demain est en train de se construire. Dans cette autre bataille qu’il entend mener pour le Cameroun, le président de la République rappelle, fort op portunément, la place importante que doit occuper le développement de l’industrialisation, d’où son engagement à faire de la réalisation du Plan directeur d’industrialisation,

l’une des tâches prioritaires du septennat. Paul Biya reste en effet convaincu que le développement du secteur industriel est la clé de la modernisation de notre économie. Outre la consolidation des acquis, il s’agira donc, au cours du septennat, d’explorer de nouvelles pistes, de saisir les différentes opportunités qui se présentent dans tous les secteurs de la vie économique nationale. CT continue d’analyser cette sortie du président de la République qui vient fixer le cap des actions à mener pour les sept prochaines années.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie