Entreprise: MTN réduit son personnel

Des licenciements ont cours chez cet opérateur de téléphonie mobile. A terme, 10 % des employés seront remerciés pour permettre à la société de faire face à ses nouveaux défis.

Depuis quelques jours, des employés de l’opérateur de téléphonie mobile MTN reçoivent des lettres de  rupture de contrat de travail. La plupart de ces lettres de licenciement indique notamment que la récente réorganisation de la société a eu pour effet « la suppression ou la transformation de certains postes de travail, dont le vôtre. Ainsi, avons-nous le regret de vous notifier, par la présente, la rupture du contrat de travail vous liant à MTN Cameroun, à compter du 31 octobre 2018 ». Des précisions sont finalement données dans un communiqué de l’entreprise daté du 31 octobre dernier où elle annonce une réorganisation de ses équipes opérationnelles « en vue de mieux servir ses clients, d’accroître son efficacité au service de la clientèle et d’assurer sa croissance dans la durée ». Dans le cadre de cette réorganisation, le document indique qu’il s’est avéré nécessaire de réduire de près de 10% les effectifs. Lesquels effectifs se chiffrent à un millier d’emplois directs et 200.000 autres indirects. Il est donc question, pour l’entreprise, de se recentrer sur ses priorités et de mettre l’accent sur l’excellence dans l’exécution de ses missions.

Autre raison expliquant cette décision, le fait que l’industrie des télécommunications est en pleine mutation. L’entreprise se doit de rationaliser son modèle opérationnel pour renforcer sa compétitivité. Avec ce changement structurel, l’entreprise de téléphonie mobile se transforme en une organisation plus agile, centrée sur un double objectif : mieux servir et satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante et en quête de services plus performants. Il est aussi question d’être à l’avant-garde des innovations dont l’économie numérique a besoin au Cameroun. Pour ce qui est des droits sociaux des personnels remerciés, une source bien introduite de l’entreprise explique notamment que le calcul des indemnités et avantages des personnes licenciées sera conforme au protocole d’accord du 18 octobre 2018, signé entre les représentants du personnel et la direction générale de MTN sous les auspices du ministère du Travail et de la Sécurité sociale. Elle précise cependant que le paiement effectif desdits avantages et indemnités n’interviendra qu’après la signature d’un procès-verbal de conciliation totale devant l’inspecteur du travail compétent et l’apposition de la formule exécutoire sur ledit procès-verbal par le président du tribunal compétent.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie