Action sociale: la levée de fonds de l’Eglise catholique lancée

Mgr Jean Mbarga a présidé la cérémonie de collecte destinée à la Fondation Caritas Cameroun, jeudi dernier à Yaoundé.

Le compte à rebours a commencé pour la levée de fonds que la fondation Caritas Cameroun (FCC) compte organiser en ce mois de novembre à Yaoundé. Mgr Jean Mbarga, archevêque métropolitain de Yaoundé a expliqué les tenants et aboutissants de l’événement jeudi dernier au cours de la conférence de lancement où on a appris que cette collecte d’espèces sonnantes et trébuchantes donnera les moyens à l’Eglise pour résoudre des problèmes cruciaux au sein de la couche vulnérable.

L’abbé Kisito Mballa Onana, responsable de la FCC dans son mot introductif a fait l’état des besoins en relevant que 30% de la population vit dans la pauvreté, dans un environnement où les catastrophes naturelles sont récurrentes et l’accès à l’eau potable réservée à certains privilégiés : 70% des populations ne sont pas connectés au réseau d’eau. A côté de ces difficultés, s’ajoutent les réfugiés et les déplacés de guerre dont le quotidien est précaire. L’Eglise veut faire quelque chose en termes d’amélioration des conditions de vie, d’éducation, de formation, de soins sanitaires, etc.

Elle veut agir conformément à ce qui est écrit : « Aimez-vous les uns les autres comme Jésus Christ vous a aimés ». Mais elle n’a pas les moyens d’action, d’où la nécessité de la levée des fonds. Le Pr Michel Kouam, prêtre et modérateur de la conférence a donné deux raisons d’œuvrer pour la charité. En plus de la raison théologique, il ajoute que notre existence est remplie de celle des autres. Et en s’occupant des autres, on s’occupe de soi.

La particularité de la levée de fonds de la FCC est qu’elle est adossée sur la redevabilité, le devoir de rendre compte aux donateurs, à la société, à l’église et à Dieu. Ceci justifie le thème de cette deuxième édition : « La collecte de fonds au service de l’église et de l’humanitaire. Innover la mobilisation des ressources financières dans l’église et rendre compte de leur utilisation ».

La première édition de cette campagne a eu lieu l’an dernier avec une cagnotte de 126 millions de F. Un montant qu’on espère dépasser. On n’a pas lésiné sur les activités de sensibilisation pour toucher les cœurs des personnes généreuses. Un diner gala aura lieu jeudi prochain animé par les artistes comme Govinal, Sam Fan Thomas, etc. Les donateurs y sont attendus. L’apothéose aura lieu samedi 24 novembre à la basilique de Yaoundé.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie