Cameroon Development Corporation: la restructuration se précise

Le rajeunissement des plantations et l’acquisition des équipements sont contenus dans les accords contractuels signés vendredi à Yaoundé entre l’Etat et deux partenaires financiers.

84 milliards de F. C'est le montant qu'il faudra débourser pour la relance de la Cameroon Developement Corporation (CDC). En situation précaire depuis peu, l’entreprise a fait les frais de la crise qui s'est installée dans la région du Sud-ouest.

Le deuxième employeur après l'Etat a besoin pour sa restructuration d'un rajeunissement des plantations, de la fourniture d'engrais, de l’acquisition d’équipements. Sur la même liste des besoins, on trouve la nécessité de formation du  personnel, la rentabilisation des exploitations et l’accroissement de la production.

Pour relever ces défis, deux accords contractuels viennent d'être signés à Yaoundé entre, Henri Eyebe Ayissi, ministre de l'Agriculture et du Développement rural (Minader), représentant l'Etat du Cameroun et deux partenaires financiers, notamment les entreprises française (Thyllium SAS) et canadienne (Innovation Trailer Design).

La cérémonie y relative a eu lieu le 9 novembre à Yaoundé en présence du Haut-commissaire du Canada, du représentant de l'ambassadeur de France et des responsables d'entreprises chargées de la restructuration de cette société. Le Minader a souligné l'importance de ces contrats dont le dossier est porté par le Premier ministre, chef de gouvernement.

Henri Eyebe Ayissi s'est dit satisfait de la convergence de volonté et de la nouvelle dynamique dans laquelle se trouvent tous les acteurs. «Nous sommes tous engagés dans un grand challenge, celui du processus de sauvegarde et de relance de la CDC à travers sa restructuration», a-t-il ajouté. Il faut dire qu'une équipe du Minader assurait depuis 2015 la tutelle technique de ce dossier.

Son rôle consistait en l'identification des partenaires techniques susceptibles de satisfaire aux besoins de la CDC. Désormais, à cette étape, c'est le ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire qui devrait prendre la relève pour la finalisation du financement encore en négociation avec les deux partenaires financiers. 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie