Barrage hydroélectrique de Nachtigal: 786 milliards pour la construction

Les accords financiers y afférents ont été signés le 8 novembre dernier à Paris par le ministre des Finances et une quinzaine de partenaires.

Le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze a signé le 8 novembre dernier  à Paris, les accords de  financement relatifs à la construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal. Le montant global est d’environ 786 milliards de F.

Le Minfi était accompagné à cet effet du ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba. Dans le rang des partenaires techniques et financiers ayant signé ces accords, on compte la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque Mondiale chef de file de la quinzaine de prêteurs.

La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), la Société électrique de France (EDF). Ces financiers étrangers apportent ainsi une contribution totale de 447, 17 milliards de F, après approbation de la Banque mondiale en juillet dernier.  

Les autres parties prenantes du projet sont des banques locales : la Standard Chartered Bank (SC), la Société générale Cameroun (SGC), la Société commerciale de banque (SCB), la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC).

Ce barrage d’une capacité de 420 mégawatts représentera à sa mise en service 30% de la capacité installée de l’énergie électrique au Cameroun, contribuant à l’amélioration de l’offre de l’énergie. L’on indique par ailleurs que les travaux de construction débuteront à la fin du mois de décembre 2018 pour une durée de 57 mois.

Dans son propos, Louis Paul Motaze a exprimé à tous les partenaires impliqués dans ce projet l’engagement du chef de l’Etat à améliorer les conditions de vie des populations avec notamment la couverture progressive et totale du pays en énergie électrique qui va à n’en point douter permettre la création de nouvelles et nombreuses opportunités pour l’économie nationale.

Dans le détail, le projet hydroélectrique de Nachtigal amont comprend la construction de barrages, d’un canal usinier, d’une centrale hydroélectrique dotée de sept groupes de 60 MW et d’une ligne d’évacuation d’énergie jusqu’à Yaoundé. Le site du projet est localisé sur le fleuve Sanaga, au lieudit Nachtigal, à 65 km de Yaoundé.

Il est développé par une société projet camerounaise, Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), donc les actionnaires sont EDF International, l'État du Cameroun et la Société Financière Internationale.  

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie