Emprunt obligataire: 207 milliards de souscriptions

L’appel public à l’épargne de l’Etat s’est clôturé vendredi dernier, sous une bonne performance.

Le 5e emprunt obligataire du Cameroun, baptisé ECMR 5,6% net 2018-2023, a officiellement pris fin vendredi dernier, 9 novembre 2018. L’Etat recherchait alors, à travers cet appel public à l’épargne, la cagnotte de 150 milliards de F pour financer une quarantaine de projets répartis dans les dix régions du pays. A ce jour, le premier bilan fait état d’une participation au-delà des attentes. En effet, pour 150 milliards sollicités, les souscriptions enregistrées sont de 207 milliards, soit une performance de 138%.

Mais des sources bien introduites affirment que l’Etat ne retiendra que 200 milliards. « Toutefois, il faudra que la commission des marchés financiers nous en donne l’autorisation préa lable », indique notre source. Une aubaine pour le Cameroun, qui va pouvoir non seulement allouer ou renforcer la part destinée à chacun des 40 projets retenus dans les secteurs des transports, de l’énergie, du sport, de l’agriculture, de l’éducation, mais aussi financer d’autres projets. A l’instar du projet d’aménagement hydroélectrique de Nachtigal amont, pour lequel l’Etat devrait, dans les prochains jours, débloquer 24 milliards de F pour le lancement des travaux.

Il faut rappeler qu’au lancement de cet emprunt obligataire, le consortium bancaire formé par la Société générale Cameroun, Afriland First Bank et EDC Investment Corporation, la branche du groupe panafricain Ecobank dédiée à l’investissement, avait déjà garantie une prise ferme partielle de 121,5 milliards de F. Toutefois, ces titres étaient cessibles, avec une priorité aux particuliers, puis aux entreprises privées et ensuite aux groupes.

Ainsi, les 15 millions d’obligations de trésor, vendues à 10 000 F l’unité, avec une prise minimale de 30 obligations, ont été cédées à un taux d’intérêt de 5,6% sur la durée de l’emprunt qui est de cinq ans avec une année de différé. Le remboursement du capital sera linéaire après la même période soit, le paiement du quart du capital chaque année pendant quatre ans.

Les intérêts seront payables annuellement à partir de la première date d’anniversaire de la jouissance des titres. Pour mémoire, au moment où ce 5è emprunt est clôturé, les remboursements des précé dents emprunts obligataires sont bouclés ou en cours. Au 27 décembre 2017, 75 milliards de F avaient déjà été remboursés par l’Etat sur un total de 150 milliards mobilisés en 2014.

Le 27 décembre 2018, on devrait assister au paiement de la quatrième échéance. Les 200 milliards de F mobilisés en 2010 ont été complètement remboursés à ce jour. En ce qui concerne le deuxième emprunt où le Cameroun avait sollicité 50 milliards de F et obtenu 80 milliards, le remboursement est fait à 75%. Les intérêts des autres engagements du Cameroun en bourse (l’emprunt de 2016) sont également régulièrement payés.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie