Choléra dans le Nord: la riposte s’intensifie

Onze cas suspects ont été enregistrés entre le 3 et le 9 novembre dans cette partie du pays.

Les deux dernières semaines ont été éprouvantes pour les agents communautaires de santé de la région du Nord qui se mobilisent. En effet, d’après les informations fournies à CT, entre le 03 et le 09 novembre dernier, la région du Nord a enregistré 11 nouveaux cas de choléra dans les Centres de santé de Bibemi, de Kismatari et de Babbla qui ont été inspectés samedi dernier par une équipe de la délégation régionale de la Santé publique pour le Nord.

Aussi, 36 nouveaux cas suspects ont été enregistrés du 23 au 29 octobre dans les districts de Garoua I et II, Pitoa, Golombé, Ngong, Lagdo et Bibemi. A ce jour, on soupçonne au total 558 cas de choléra dans la région Nord dont 45 confirmés ainsi que 39 décès.

Mais la riposte s’organise et plusieurs actions sont privilégiées : la multiplication des tournées dans les districts de santé, la coordination, la sensibilisation des populations dans les ménages et les établissements scolaires, les investigations, la communication, et la distribution de kits Wash.

« Le problème, jusqu’ici, c’est la mentalité des populations dans les zones reculées. Les gens continuent à déféquer dans la nature, à utiliser les eaux insalubres et surtout ne signalent pas les cas », explique un agent communautaire de santé de Garoua II.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie