Angles: la tragédie de la route

Le quatrième court-métrage du Camerounais Frank Thierry Lea Malle dévoilé le 28 septembre dernier à Yaoundé, traitedes accidents de la circulation.

Les routes au Cameroun constituent le théâtre de graves accidents de la circulation. Il suffit de voir le nombre de cas enregistrés sur les axes Yaoundé-Douala et Yaoundé-Bafoussam pour s’en convaincre. Selon les chiffres officiels, plus de 4190 accidents de la circulation ont eu lieu en 2017 au Cameroun.

Face à cette situation qui a atteint la côte d’alerte, le réalisateur camerounais, Frank Thierry Léa Malle, se propose de jouer sa partition dans le combat à travers une sensibilisation générale. Telle est la quintessence de son quatrième court métrage intitulé « Angles ».

Comme l’a décrié l’artiste Black Rogers, la route ne tue pas, mais c’est nous qui tuons à cause de nos maladresses, le jeune réalisateur originaire de la région de l’Est-Cameroun sensibilise les citoyens sur leur part de responsabilité individuelle au sujet de cette situation préoccupante.

Le scénario de ce film tourne autour d’un camion transportant des produits d’un haut gradé de la République qui fait un accident, en descendant une colline dans un quartier de la capitale et qui finit sa course folle dans une maison, causant au passage une quinzaine de morts.

Cet accident intervient à la suite d’un engrenage de fautes commises par de nombreux acteurs, que ce soit les responsables du service de contrôle technique, un policier, et un chauffeur qui a remis les clés du véhicule à son assistant, trop pressé d’aller à un rendez-vous amoureux.

Pour rendre ce scénario captivant, Lea Malle a opté pour la narration non-linéaire du film et surtout cette intrusion dans l’intimité des personnages. Il s’agit en effet du retour sur les situations qui ont précédé le drame, pour mieux mettre en évidence les causes et les conséquences des actes posés par chacun des personnages.

Le film fait également la promotion des langues locales avec certains dialogues en langues Bassa, Bamileke, Ewondo… Côté casting, des acteurs de renom y sont à l’affiche à l’instar de Eshu et Tatiana Matip. Cette dernière y signe son retour au-devant de la scène après quelques années d’absence. Côté « Newcomers », on y retrouve la journaliste, Olga Tiyon et bien d’autres acteurs de l’écurie Inceptions.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie