Mission d'inspection de la CAF: Bafoussam au peigne fin

Lors de sa visite hier la délégation des experts a examiné les stades et hôtels.

Dès son arrivée au stade municipal de Bandjoun, Anthony Baffoé, le chef de délégation de la mission d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF), s’empresse de se rendre sur l’aire de jeu. D’abord du pied et ensuite de la main, il teste le gazon qui respire encore la fraîcheur matinale. C’était peu après 8h hier, lors de la 4e mission d’inspection de la CAF sur le site de Bafoussam.

Aux côtés du Ghanéen, qui est en outre secrétaire général adjoint de la CAF, il y avait Ismail Wally (Egypte), Samson Adamu (Nigéria), Makan Magassouba (Mali) et l’allemand Heryal Kaj, expert de la Fifa. Après la pelouse, les experts de la CAF ont inspecté les vestiaires, les tribunes, le système d’électrification et de sécurité. C’est avec la même minutie qu’ils ont visité les autres stades (stade municipal de Bafoussam, stade Omnisports de Tocket, stade municipal de Mbouda, stade omnisports de Bafoussam et son annexe).

Le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, et le gouverneur de la région de l’Ouest Augustine Awa Fonka qu’accompagnaient leurs proches collaborateurs, étaient les guides. Ils répondaient aux préoccupations des experts CAF, centrées sur le planning des travaux, les délais contractuels, tout en notant les recommandations.

A chaque escale, la mission d’inspection de la CAF a trouvé l’aire de jeu opérationnelle. Au stade Omnisports de Tocket par exemple, ils sont arrivés au moment où une équipe s’em ployait à tondre le gazon. Sur les stades d’entraînements, les employés s’attèlent à finaliser la réalisation des vestiaires avec la pose des carreaux et des sanitaires.

A Mbouda, les techni ciens s’activent également à la construction des parkings. Reste à installer, les mâts d’éclairage et l’équipement de la vidéo surveillance. Des équipements déjà commandés, qui seront installés dès leur arrivée à la fin de ce mois, rassure le chef de la mission de contrôle du cabinet d’architecture Cauduc. Idem au niveau des hôtels qui traînaient les pas.

A l’hôtel Bantou et à l’hôtel Beau lieu, la délégation de la CAF a constaté que le gros œuvre est quasiment achevé. Les experts sont partis rassurés, fort du fait que les équipements seront bientôt effectués.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie