Nigeria: indétronable ?

Avec ses 10 titres, la sélection nationale nigériane fait office d’ultra favori de la CAN au Ghana.

Jusqu’où iront les Super Falcons du Nigeria ? Dix trophées au compteur, mais jamais rassasiée, la meilleure sélection africaine de football féminin se lance dans cette Coupe d’Afrique des nations 2018 au Ghana, avec l’ambition du champion. Les Nigérianes ont remporté dix des douze CAN féminines depuis la créa tion de la compétition en 1991.

La force de cette équipe nationale du Nigeria réside dans son milieu et son attaque, deux aspects de leur système très porté vers l’avant, même si sa défense sait faire montre de lucidité sur chaque contre-attaque adverse.

Dans un système où les milieux ont l’emprise sur le cœur du jeu, il est compliqué pour les adversaires de briser les lignes, particulièrement quand elles sont confrontées à des femmes comme Rita Chikwelu. La Super Falcon, placée devant la défense, est le premier atout des relances, en combinaison avec ses coéquipières du milieu et la doublette de l’attaque, Asisat Oshoala et Désiré Oparanozie.

Les deux stars, rapides, adroites et redoutables dans la finition, ont montré à suffisance leur efficacité au cours de la dernière Coupe d’Afrique glanée au Cameroun en 2016. Pour bien huiler sa machine, Thomas Dennerby, le sélectionneur du Nigeria, a préparé son équipe en Côte d’Ivoire.

Un stage de 10 jours pour rôder les automatismes et rentrer en puissance dans le tournoi. Dans cette poule B, les Nigérianes seront opposées à la Guinée équatoriale, à la Zambie et à l’Afrique du Sud.

D’autres sommets se dessineraient encore pour la seule sélection africaine à avoir atteint les quarts de finale d’une coupe du monde de foot féminin en 1999.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie