Adamaoua: Tignère était aux bons soins du CERAC

Après Meiganga, la caravane du Cercle des Amis du Cameroun, conduite par Koulssoumi Aladji Boukar, représentante personnelle de la première dame était dans le Faro-et-Déo 17 novembre 2018.

Heureux qui comme le château d’eau du Cameroun a eu un autre affluent le week-end dernier.  La région de l’Adamaoua qui alimente le pays en eau  a reçu une pluie de dons. Les présents sont sortis cette fois-ci de la source d’eau vive du Cercle des amis du Cameroun (CERAC) pour irriguer les couches vulnérables.

Après le département du Mbéré jeudi dernier, le tour est revenu au Faro-et-Déo deux jours plus tard de recevoir la manne. Elle tombait du ciel de Tignère, actionnée par les mains de la première dame. Tignère, chef-lieu de ce département qui partage une longue frontière avec le Nigeria, c’est près de Ngaoundéré, -150 Km-, mais ça paraît si loin à cause de son enclavement. Partant de Yaoundé, comme l’ont fait les femmes du CERAC, c’est loin. 

L’imposante délégation conduite par Koulssoumi Aladji Boukar, représentante personnelle de la première dame, Chantal Biya, a bravé plus de 1000 kilomètres pour aller remettre les dons aux femmes rurales de Kontcha, Mayo-Baléo, Galim-Tignère et Tignère, les quatre arrondissements qui composent le département du Faro-et-Déo. C’est dans cette contrée lointaine que s’est donc abattue la pluie de cadeaux.

Un véritable déluge en ce temps de sécheresse ! On peut comprendre la joie qui habitait les populations qui se sont lâchées au début de la cérémonie en dansant à la queue leu leu avec les femmes du CERAC au rythme des sonorités locales. Un grand moment de communion à l’esplanade du centre de santé intégré de la ville, entièrement rénové et équipé par l’association caritative.

Témoins de cette belle séquence d’hospitalité, l’inspecteur général des services régionaux, représentant le gouverneur de l’Adamaoua, empêché, le préfet du Faro-et-Déo, Yves Bertrand Ndjana, les lamibé et une forte élite. Dans sa prise de parole, le maire de Tignère, Mohamadou Laminou, a lancé la voix pleine d’émotion : « notre maman Chantal Biya vient de relever un défi qu’elle s’est librement imposée ».

La représentante du Réseau des associations féminines du Faro-et Déo, madame Ramatou épouse Aboubakar Garba, a remercié la première dame pour le matériel agricole, les semences et les insecticides reçus. Dans la foulée, Albert Mandjebi, délégué départemental de la Promotion de la femme.et de la famille, a salué l’action du CERAC qui s’investit dans l’encadrement des femmes. Le chef du district de santé de Tignère, lui, après les remerciements, a formulé une doléance. Le Dr Luc Pombed a plaidé pour l’érection du centre de santé de Tignère en centre médical d’arrondissement.

Outre les bâtiments complètements refaits, le plateau technique de cette formation hospitalière a été renouvelé. Les groupes de danse du Nord-Ouest, du Sud-ouest et de l’Ouest ont apporté une note festive à cette cérémonie ensoleillée par les actes, les paroles et le climat. Heureux qui comme la région de l’Adamaoua. Elle vient d’assister à un beau doublé du CERAC dans les prairies, les vallées et les sources d’eau vive de l’Adamaoua.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category