Lutte contre le changement climatique: 200 arbres ont été plantés à Mbalmayo

C'était à l'occasion de la 14e Conférence des jeunes sur ce sujet, du 16 au 17 novembre dernier dans le Nyong-et-So’o

En prélude à la 24e Conférence des Nations unies sur le changement climatique qui se tiendra du 2 au 14 décembre prochain en Pologne, des jeunes Camerounais veulent faire entendre leur voix. C’est dans cette optique que 200 acteurs passionnés par la préservation de l’environnement ont assisté à la 14e Conférence nationale des jeunes (COY 14) sur le climat destinée à donner un nouveau coup de fouet à la lutte contre le réchauffement climatique.

La rencontre qui s’est déroulée vendredi et samedi derniers avait pour cadre L’Ecole nationale des eaux et forêts de Mbalmayo (ENEF). Avec pour thème : « Autonomisation de l’action des jeunes dans la lutte contre les changements climatique ».

L’objectif de la COY 14 est d’amener les jeunes à s’impliquer à travers la sensibilisation, le renforcement des capacités et l’information sur les politiques liées à la lutte contre le changement climatique. Conscients que la dégradation de l’environnement au fil du temps est causée par la main de l’Homme, chaque participant a tenu à rectifier le tir. Et ce, en plantant chacun un arbre, témoin privilégié de leur engagement.

Comme l’a souligné Alioum Bouba, président de la COY 14, il était avant tout question d’amener les jeunes à s’approprier l’action dans la lutte contre les changements climatiques. « Ces jeunes ont été outillés sur des mesures leur permettant de protéger leur environnement et de participer plus activement dans cette lutte qui implique tout le monde et ces derniers en premier », a indiqué Alioum Bouba.

Pour le directeur de l’ENEF, Germain Mbock, « L’ENEF est une école de formation et un centre d’accueil des jeunes et en tant que tel,  le reboisement est une pratique culturelle à l’Ecole des Eaux et forêts. Dans la nouvelle vision de cette école, il est question de sortir du cadre des cours, d’aller vers l’extérieur et de partager notre expertise ».

C’est donc avec des têtes pleines de belles idées et d’initiatives à mûrir que les jeunes se sont donné rendez-vous l’année prochaine. Ils auront tout même réussi à créer une petite forêt riche de 200 arbres à l’ENEF.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie