Mijef 2035: 180 000 personnes ont déjà été formées par l'IAI

Armand Claude Abanda et ses collaborateurs sont revenus jeudi sur les avancées de ce projet lancé il y a trois ans.

L’Institut africain d’informatique (IAI), Centre d’excellence Paul Biya, a tenu le 15 novembre dernier, la conférence de ses chefs de centres de formation, présidée par le représentant-résident, Armand Claude Abanda. Il s’agissait de faire le point sur le Projet Mijef (un million de jeunes, d’enfants et de femmes) pour l’utilisation de l’outil informatique et d’Internet par tous. Lancé le 13 mars 2015, le projet Mijef a pour objectif, de former à l’horizon 2035, un million de jeunes, enfants et femmes. Armand Claude Abanda, a tenu à rencontrer tous les chefs de centres de formation,  pour faire un premier bilan à mi-parcours, et ouvrir des pistes de réflexion pour le futur. D’entrée de jeu, Armand Claude Abanda, tout en affirmant que le projet se porte bien, a tenu à féliciter ses collaborateurs pour le travail abattu quant à la vulgarisation, la promotion de l’outil informatique. Le projet Mijef, a-t-il tenu à rappeler, est parrainé par la première dame du Cameroun, Mme Chantal Biya, ambassadrice de bonne volonté de l’Unesco, qui s’est engagée à donner au maximum de Camerounais, la chance de s’arrimer à la modernité. Malgré une réalité du terrain pas toujours facile, l’IAI fait de son mieux.
A ce jour, c’est près de 180 000 personnes qui ont été formées. Et ce, dans toutes les régions du Cameroun, et même dans les villages les plus reculés. Et d’implorer le concours des élites. De féliciter certaines, telles les ministres Mounouna Foutsou et Joseph LE, qui veulent donner une chance à leurs concitoyens, de s’arrimer à la nouvelle donne. S’adressant aux chefs de centres, il a mis l’accent sur leur engagement, sans renier les difficultés auxquelles ils font face. Sans oublier de prendre en exemple le chef de centre de formation IAI de Bamenda, Ntsemekong Poufong Marcel, qui malgré l’insécurité, continue de faire pour le mieux dans l’atteinte des objectifs à lui assignés. Il a d’ailleurs été fait palme d’or 2018, par le représentant-résident, Armand Claude Abanda

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie