Ghana-Mali: le va-tout malien

La défaite est interdite pour les Maliennes qui devront se ressaisir après le match perdu face au Cameroun.

Que ce soit les Black Queens ou les Aigles dames du Mali, sur le plan du jeu la première journée est à oublier. En match d’ouverture de la compétition, les Ghanéennes se sont défaites 1-0 des Algériennes sans véritablement convaincre. Excepté le but dans le premier quart d’heure de Gladys Amfobea, plus rien à se mettre sous la dent. Une production insipide à laquelle se greffe une cruelle inefficacité offensive. De leur côté, les Maliennes n’ont totalisé que 26% de possession de balle sur l’ensemble du match face au Cameroun. Littéralement dominé dans le jeu, le Mali n’a pratiquement pas existé tout au long de la partie face à un adversaire qui a usé de toute son expérience.

Cet après-midi à Accra, les Maliennes n’auront plus droit à l’erreur. Une deuxième défaite et la rengaine de l’élimination au premier tour pourra davantage se consolider. Cloisonnées dans un système ultra-défensif lors de leur première sortie, il sera question pour les joueuses de Mohamed Saloum Houssein de prendre des risques et se dévoiler. Se montrer tout en faisant preuve de solidité et solidarité dans les phases défensives. Des aptitudes qui ont cruellement fait défaut tout au long du match de samedi dernier. En deux minutes, les défenses du fort se sont écroulées.

Une opération de survie pour le Mali qui contraste avec le principal enjeu de la rencontre pour le Ghana. Une victoire  des Ghanéennes leur garantira le premier pass pour les demi-finales. Soucieux de la mauvaise copie du week-end dernier, Bashir Hayford, l’entraîneur a promis  de gommer toutes les imperfections observées face à l’Algérie. Notamment la précipitation dans le dernier geste ou encore la gestion de la pression par ses joueuses. Il y a deux ans au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, dans le cadre de la CAN féminine 2016, le Ghana l’avait facilement emporté 3-1.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category