coopération Cameroun-Arabie saoudite: le volet sécurité se met en place

Hier, le vice-ministre saoudien de la Défense, Mohammed Al-Ayeesh, a eu une séance de travail avec le ministre Joseph Beti Assomo et des hauts responsables de la défense.

C’est une première entre les deux pays. Parler de défense et de sécurité. Jusqu’ici, le Cameroun et le Royaume d’Arabie saoudite s’en tenaient à des relations culturelles et socio-économiques dans leur coopération. Désormais, ils envisagent de s’investir dans le domaine militaire. C’est la raison de la visite effectuée hier à Yaoundé par le vice ministre saoudien de la Défense, Mohammed Al-Ayeesh. Après atterrissage à l’aéroport de Nsimalen, il a été reçu en audience par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo. Les hauts responsables de la défense et de la sécurité du Cameroun ont pris part aux échanges de plus de deux heures. Selon le Mindef, cette rencontre pose les jalons d’un nouveau volet de la coopération entre le Cameroun et l’Arabie saoudite, sous la direction du président Paul Biya et du roi d’Arabie saoudite, Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud. En effet, les responsables des deux parties ont aussi parlé de terrorisme et de l’expérience de l’Arabie saoudite dont le Cameroun pourrait s’inspirer. « Les questions de terrorisme sont des préoccupations planétaires dans la mesure où les terroristes ignorent les frontières des Etats. Votre visite au Cameroun n’est certainement pas due au hasard, dans ce sens que notre pays fait face à de nombreuses menaces de sécurité et qui vont au-delà de nos frontières. Nous avons examiné le potentiel de la coopération qui est énorme. Nous avons défini ensemble ce qu’il faudrait poser comme actions pour concrétiser cette relation », a ajouté Joseph Beti Assomo.

Les échanges entre les responsables camerounais et saoudiens ont ainsi permis d’asseoir les bases de ce que la coopération entre les deux pays pourrait être en matière de défense et de sécurité. Accompagné d’une importante délégation dont l’ambassadeur du Royaume d’Arabie saoudite au Cameroun, Muhammad Bin Sulayman Al Mussher, le vice ministre saoudien de la Défense s’est dit satisfait de cette relation qui se noue et de l’hospitalité du Cameroun. Aucune information n’a filtré sur les résolutions de cette séance de travail dont l’exclusivité est réservée au président Paul Biya et au roi d’Arabie saoudite.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie