Douala: Le service de communauté urbaine veut rendre la ville plus belle

Cette mission assignée aux services de la CUD, à l’issue d’une journée qualité-image organisée récemment.

Une direction de l’Entretien du réseau électrique informatique et digital, une autre consacrée aux ressources humaines, à la communication et la coopération… Voici quelques changements survenus au sein de l’administration de la Communauté urbaine de Douala. Le nouvel organigramme, dont le but est de rendre Douala plus attractif, a été dévoilé lors de la 5e édition de la journée qualité-image, organisée récemment. Il a été question, pour le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine, Fritz Ntonè Ntonè, de féliciter ses collaborateurs pour leur dévouement. Pour lui, Douala est au cœur du développement de la nation, raison pour laquelle elle doit briller par son éclat. C’est aussi à ce titre que l’ancienne direction en charge de l’urbanisme a cédé place à la nouvelle direction de la Salubrité publique.

Fritz Ntone Ntone a précisé les enjeux d’une telle réforme : « L’enlèvement des ordures, le traitement des ordures et l’embellissement de la ville sont des aspects essentiels. Ainsi, on se rapproche davantage des problèmes des populations. Voilà un moyen d’impliquer les populations et les Ong qui sont dans les quartiers. Cela va donner aussi du travail aux jeunes quant à la précollecte des ordures ».

Un guichet unique fera aussi son apparition en janvier 2019. Selon le délégué du gouvernement, la commission aura pour objectif premier les délivrances d’actes d’urbanisme, dont les permis de construire, de bâtir, de détruire. Il s’agit donc d’un guichet informatisé où les opérations seront dématérialisées. La rencontre annuelle qualitéimage aura aussi permis à l’exécutif de la Cud de se réjouir de quelques avancées. Entre autres, l’augmentation du personnel estimé aujourd’hui à plus de 1200. Le Dr Fritz Ntone Ntone, après avoir félicité ces employés, les a appelés à redoubler d’ardeur pour relever les défis majeurs, à l’instar de l’amélioration des conditions de vie des populations. Il a été question de mettre tout le personnel au même niveau d’information, d’inculquer aux agents une prise de conscience par rapport à l’institution qu’ils doivent toujours honorer, à la population qu’ils doivent toujours servir, et par rapport à la ville qu’ils ont à développer.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category