Infrastructures de la CAN: espaces médias en revue

Le ministre, Issa Tchiroma Bakary, était hier à Douala pour s’assurer que cet aspect a été pris en compte dans la réalisation des infrastructures.

C’est pour s’assurer que les médias pourront couvrir efficacement les rencontres de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 que le ministre de la Communication (Mincom), Issa Tchiroma Bakary, a visité, ce jeudi 22 novembre 2018, les infrastructures sportives en chantier à Douala. Il s’agit du complexe sportif de Japoma et du Stade de la Réunification de Bépanda.

A Japoma, les responsables de l’entreprise turque Yenigun ont rassuré le Mincom et le directeur général de la Cameroon Radio Television (Crtv), Charles Ndongo. On retient par exemple que 24 points ont été retenus pour les caméras de cette chaîne de télévision. Il est prévu des salles de presse pour les conférences d’avant et d’après-match, et les tribunes presse ne sont pas en reste. Seul hic, l’espace presse écrite et en ligne. L’entreprise Optimum chargée d’équiper ces espaces a indiqué qu’elle a intégré cet aspect et y travaille avec les Turcs. Les ingénieurs de la Crtv ont également émis des réserves en ce qui concerne les types de câbles pour la connexion à leurs appareils.

Pour Issa Tchiroma Bakary, « le travail est en train d’être mené avec beaucoup de satisfaction. Certes, ce n’est pas la perfection et beaucoup reste à faire. Mais nous sommes persuadés que dans quelques mois, tout sera prêt. Mais nous serons plus satisfaits quand le directeur général de la Crtv, qui a l’immense responsabilité de produire le signal, reviendra ici avec son équipe pour procéder à la répétition générale et que cela se passe à la perfection ». Le Mincom ajoutera : « C’est à ce moment-là que nous dirons que les objectifs sont atteints, le Cameroun est prêt et sera prêt ». 

Issa Tchiroma va ensuite indiquer que la Confédération africaine de football (Caf) réalise « entre 60 et 70% de son chiffre d’affaires à partir de la communication, et la communication a un coût exorbitant. » Sa délégation a donc fait le déplacement de Douala pour s’assurer que  les exigences de la Caf ont été comprises et que les différents partenaires sont satisfaits du fait que les exigences de la Caf aient été respectées ».

Le Dg de la Crtv a quant à lui souhaité que les répétions se fassent en février et non en mars comme le prévoit le cahier de charges. Selon M. Ndongo, les rencontres et tout ce qui se passera doit être vu en mondovision, afin de convaincre les sceptiques que le Cameroun sera prêt à temps. Au Stade de la Réunification, le ministre de la Communication a noté avec satisfaction les travaux qui sont en train d’être réalisés de ce côté également. Le Mincom a achevé sa visite par le 2e pont sur le Wouri.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category