Paix et reconciliation: Des prières pour le Cameroun

Des personnalités et leaders religieux réunis autour du concept « Matinée nationale de prière », ont adressé au Très Haut hier à Yaoundé, des supplications pour la réconciliation et la paix

«Hier, réputé pays de paix et pays en paix, il (le Cameroun) est devenu le théâtre des scènes de violence d’un autre âge.  A l’heure où nous Camerounais, fils et filles de ce même pays avons mal à notre vivre ensemble, maintenant que la force des arguments a été supplantée par les arguments de la force, des luminaires pour éclairer et réconcilier la Nation, il en faut vraiment. Il en faut désespérément ». L’extrait du sermon dit par le Rev. Dr. Ncham Godwill Chiatoh, résume la situation que traverse le Cameroun et les solutions pour y faire face. Un sermon qui avait pour thème : « Des luminaires pour éclairer et réconcilier la nation ». La matinée nationale de prière dont la 9e édition s’est tenue hier à Yaoundé, se positionne comme la réponse spirituelle aux menaces visant à destabiliser la paix et la stabilité du Cameroun. « L’expérience que nous voyons dans d’autres pays avec la Matinée nationale de prière, nous pousse à croire que nous pouvons aussi réaliser les mêmes résultats », a confié le président de la Matinée nationale de prière, le Rev. Dr. Jean Libom Li Likeng.

Tour à tour, les différents intervenants ont élevé des prières et des supplications. Notamment pour le Cameroun, le président de la République, le gouvernement, l’unité nationale et l’enracinement de la démocratie au Cameroun, la paix et la sécurité au Cameroun et dans le golfe de Guinée. Une initiative appréciée à sa juste valeur par les invités. « Il est bon que nous prions souvent l’Eternel en particulier pour la paix dans notre pays et pour ceux qui nous gouvernent », a déclaré Grégoire Owona, ministre du Travail et de la Sécurité sociale. Pour le président du Conseil électoral d’Elections Cameroon, Enow Abrams Egbe, « cette opportunité nous rappelle que nous pouvons individuellement ou collectivement à tout moment, être des lumières pour chasser le mal qui tend à s’installer dans notre pays ». Tous les citoyens sont ainsi appelés à s’impliquer dans cette démarche dont la réussite ne sera possible que si les canons et les règles de Dieu prennent place dans le cœur de tout un chacun.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category