Administration territoriale: 27 milliards de F sollicités

Le ministre Paul Atanga Nji a défendu une enveloppe revue à la baisse vendredi dernier.

Le ministère de l’Administration territoriale devrait voir son budget passer de 30 milliards de F à 27 milliards. Le budget d’investissement public a été revu à la baisse tout comme celui de fonctionnement. Avec cette enveloppe donc, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji dans le cadre du programme « Modernisation de l’administration du territoire », a indiqué que les priorités pour 2019 étaient la revalorisation de la chefferie traditionnelle, l’optimisation des capacités opérationnelles des autorités administratives, la gestion du territoire, la sécurisation des frontières, la construction des bureaux et résidences des autorités administratives, etc. Pour ce qui est du volet « sécurité et de gestion des libertés publiques », il sera, entre autres, question de la régulation et l’encadrement de l’exercice des libertés, du maintien de l’ordre et la sécurité des personnes et des biens, du contrôle de la circulation des armes à travers le développement d’une application informatique y dédiée. S’agissant de la protection des personnes et des biens, Paul Atanga Nji affirme qu’un accent particulier sera mis sur la révision du cadre juridique de la protection civile, la mise en activité des centres des opérations d’urgence, l’élaboration de la cartographie des zones à risque à l’échelle régionale, etc. La qualité de service tout comme la gestion des ressources humaines se verront également améliorées.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie