«La partie ne sera pas facile»

Minkreo Birwe, entraîneur de football.

Quel regard portez-vous sur l’ensemble des matches des Lionnes indomptables ?

De manière générale, je vois une équipe stable (l’effectif étant constitué de joueuses qui se connaissent et jouent ensemble depuis une dizaine d’années), très motivée et arrivée à maturité. Elle a su garder son identité de jeu malgré le temps et le changement d’entraîneur sélectionneur à sa tête. Elle regorge de plus en plus de joueuses très talentueuses qui de par leurs qualités individuelles peuvent faire la différence dans un match, notamment Aboudi Onguene, Raïssa Feudjio, Falone Meffometou, Ngo Mbeleck, Ngo Ndoumbouck et Nchout Ajara. Cette équipe a progressé sur le plan offensif. Les joueuses sont très engagées et déterminées sur le terrain. Toutefois, elle devra s’améliorer sur le plan défensif en étant plus rigoureuse. La communication entre les joueuses surtout en situation défensive doit être améliorée. La gardienne de but doit également améliorer sa lecture de la trajectoire des ballons aériens. Sur le plan offensif, les joueuses doivent améliorer la qualité de la dernière passe et cadrer les tirs.

Pensez-vous qu’elles puissent surmonter l’obstacle nigérian cette fois ?

Si les joueuses abordent le match de ce jour contre le Nigeria avec plus de détermination, plus de générosité dans les efforts, avec un esprit de révolte collectif et non animées de la psychose d’un Nigeria épouvantail, les Lionnes pourront surmonter cet obstacle nigérian. J’avoue que la partie ne sera pas du tout facile au regard des rapports de forces que nous présentent les deux protagonistes. J’ose espérer que la révolte suffira pour gagner aujourd’hui.

Comment jugez-vous le niveau de la compétition de manière générale ?

Comparée à la dernière édition de 2016 tenue au Cameroun, je trouve le niveau général de la compétition en baisse. Il y a trois équipes qui sont très en deçà du niveau des cadors. Toutefois, cette CAN 2018 nous révèle des jeunes nations telles que l’Afrique du Sud et le Mali qui sont en progression.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category