Fecafoot: place aux élections régionales

La seconde étape du processus électoral se déroule aujourd’hui à travers le pays.

Après les élections dans les ligues départementales de la fédération camerounaise de football, place aux ligues régionales dès ce mardi 27 novembre à travers le pays. Pour encadrer cette étape du processus électoral, le président du comité de normalisation, Me Dieudonné Happi a signé une série de correspondances concernant notamment la publication de la liste provisoire des candidats aux postes de délégués des ligues régionales auprès de l’Assemblée générale de la Fecafoot, la publication de la liste définitive des candidats aux postes de présidents, vice-présidents et membres du conseil d’administration desdites ligues ou encore les directives relatives aux élections au sein de ces ligues.

Sur les 10 régions, six n’ont qu’un seul candidat au poste de président régional. Il s’agit de Charles Banenga (Est), de Boubakary Bello (Extrême-Nord), d’Emmanuel Loga (Littoral), de Flix Mbigha Njah (Nord-Ouest), de François Kouedem (Ouest) et de Céline Eko Mendomo (Sud). Trois autres ligues vont avoir des duels au sommet, car deux candidatures y ont été validées. C’est le cas dans le Centre où Akoe Epie Domingo et Saint Fabien Mvogo vont solliciter le suffrage du collège électoral de cette région. Idem au Nord entre Aboubakar Alim Konate et Abdoulaye Hamadou, mais aussi dans le Sud-Ouest entre Essa Pius Tabi et Thomas Ndive Molungu. Alors qu’il n’y aura pas d’élections dans l’Adamaoua. Toutes les candidatures ayant été rejetées (Prosper Nkou Mvondo et Abbo Mohamadou).

Par ailleurs, le collège électoral est composé des représentants de clubs du championnat et des délégués des ligues départementales (si cette étape a eu lieu dans cette région). Le scrutin ne concerne que les postulants dont les candidatures ont été validées par la commission électorale. Tous les postulants devaient envoyer la photocopie de la carte nationale d’identité et une fiche de contrôle d’intégrité dûment remplie et signée par ledit candidat. Les recalés avaient jusqu’à 12h, hier, 26 novembre 2018 pour un éventuel recours. Le scrutin à la Fecafoot suit son cours. Cependant, le Syndicat national des footballeurs camerounais (Synafoc) et l’Association des clubs de football amateur du Cameroun (Acfac) ont porté plainte devant les tribunaux civils et les juridictions sportives pour contester le déroulement dudit processus.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category