Promotion du Bilinguisme: l’ART à l’école des bonnes pratiques

Une mission de la Commission nationale a visité l’Agence de Régulation des télécommunications vendredi dernier.

L’Agence de Régularisation des télécommunications (ART) s’en sort plutôt bien pour ce qui est de la pratique du bilinguisme. C’est du moins ce qu’a déclaré Pierre Vincent Ngambo Fondjo, membre de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme et chef de mission. C’était vendredi dernier alors qu’il restituait les résultats de la mission d’évaluation de la pratique des deux langues nationales au sein de la structure.

Il a ainsi indiqué que selon les dispositions constitutionnelles faisant de l’anglais et du français les langues officielles, la pratique du bilinguisme est une réalité au sein de cette entreprise. Il a ajouté que cela a été vérifié au niveau des documents de travail, de l’organisation de service et de l’accueil des usagers. Certaines zones de progrès ont été constatées. Il y a néanmoins des éléments à améliorer. Ces problèmes seront adressés à la direction générale, at-il indiqué. Selon M. Ngambo, beaucoup d’efforts sont faits dans l’entreprise Toutefois, « la mission a recueilli quelques observations et suggestions pertinentes, lesquelles seront adressées à qui de droit pour les solutions appropriées ». Il s’est ensuite adressé à l’ensemble du personnel pour dire que l’ADN de chaque Camerounais devrait être formaté à l’aune des trois piliers à savoir : le bilinguisme, le multiculturalisme et le vivre ensemble afin que personne ne soit lésé. Le DG Philemon Zo’o Zame s’est dit quant à lui dit satisfait de la dite mission, qui a selon lui a travaillé sur toutes les composantes.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie