Chrestinah Thembi Kgatlana: l’artificier des Banyana Banyana

L’attaquante de la sélection nationale sud-africaine est actuellement meilleur buteur du tournoi avec cinq réalisations.

Sur les 11 buts inscrits jusqu’ici par les Banyana Banyana d’Afrique du Sud dans cette 11e édition de la Coupe d’Afrique des Nations féminine, Chrestinah Thembi Kgatlana en compte cinq. Le plus récent a d’ailleurs été marqué en ouverture du score de la sélection de la nation arc-en-ciel mardi dernier, à la 31e minute de la demi-finale contre le Mali. Les Sud-Africaines se sont finalement imposées sur le score de 2 buts à 0. Une victoire qui leur a ouvert les portes de la finale du tournoi. Et une fois de plus, samedi prochain à Accra, l’attaquante aura l’occasion de faire trembler les filets adverses. Des filets nigérians qu’elle a déjà « percés » lors de leur première confrontation en poule, le 18 novembre dernier à Cape Coast. C’est certainement ce jour-là qu’elle a décroché sa titularisation, elle qui était entrée en cours de jeu, à la 57e minute.

Depuis le début du tournoi, l’attaquante a marqué son territoire. Quand elle ne fait pas trembler les filets, elle est à l’origine de passes décisives. C’est donc, non sans surprise que la jeune femme de 22 ans fait partie de l’ « Equipe Type » de cette édition de la CAN féminine. Elle y figure comme attaquante de pointe, avec à sa gauche la Nigériane Asisat Oshoala et à sa droite la Camerounaise Gabrielle Aboudi Onguene. Du haut de son mère 56, toutes les occasions sont bonnes pour lui permettre de se distinguer à chaque phase de jeu. Alerte, elle reste concentrée et lucide jusqu’à la dernière action. A chaque match des Banyana Banyana, elle trouve le chemin des buts. Elle est un argument de poids, pour permettre à son équipe nationale d’être sacrée pour la première fois de son histoire, Championne d’Afrique

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category