Compétitions africaines interclubs: Fortunes diverses

Les trois clubs camerounais engagés mardi et mercredi ont enregistré une victoire, un nul et une défaite lors des matchs comptant pour le tour préliminaire aller.

Il n’y avait véritablement pas quoi se mettre sous la dent hier au stade militaire de Yaoundé durant la première période du match opposant l’Union des Mouvements sportifs de Loum (Ums) à Lobi Stars du Nigeria. La rencontre comptait pour le tour préliminaire aller de la Ligue des champions de la Confédération africaine de football (Caf). Au regard de l’aura de la compétition, l’opposition entre le vice-champion du Cameroun et le champion du Nigéria en titre avait plutôt un goût de match d’avant-saison. Les locaux feront néanmoins la différence en seconde période. Plus exactement à la 66e minute. L’unique but du match sera inscrit par Nicolas Abanda Koa. Il permet ainsi à Ums de Loum d’obtenir sa toute première victoire dans le tournoi.

A l’opposé, le second représentant camerounais dans la même compétition a été désillusionné mardi dernier au Burkina Faso. Coton sport de Garoua, le champion du Cameroun 2018 s’est compliqué la tâche en s’inclinant 3-1 face à l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo-Dioulasso. Pourtant, les hommes de Bertin Ebwelle ont été les premiers à faire parler la poudre par Moussa Kalamou à la 36e minute. Une avance qui ne durera que trois minutes avec l’entrée en scène de Sami Hien. Le milieu de terrain permettra au club burkinabé de revenir au score et de prendre l’avantage à la 62e minute. Sibiri Arnaud Sanou viendra par la suite clore la messe à la 69e minute. Une victoire qui permet au champion du Burkina Faso de faire le voyage de Yaoundé la semaine prochaine avec une bonne dose de confiance. Pour sa part, Coton Sport de Garoua devra d’entrée cravacher pour envisager mardi prochain les seizièmes de finale.

Hier, à Limbe, en Coupe de la Confédération, New Stars de Douala a été tenu en échec à domicile par les Burundais de Vital’o Fc de Bujumbura. Aucune des deux équipes n’a été décisive tout au long de la partie, et c’est fort logiquement qu’elles se sont séparées sur le score nul et vierge de 0-0. Une panne d’efficacité qu’il faudra résoudre mercredi prochain lors du match retour prévue au stade Prince Louis Rwagasore de Bujumbura.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category