Société

Sécurité routière: l’ANOR propose un plan d’urgence

Un atelier s’est ouvert mardi à Yaoundé pour sensibiliser le plus grand nombre sur les normes applicables au secteur du transport routier.

L’Agence des Normes et de la Qualité (ANOR) a organisé mardi à Yaoundé, un atelier sur le projet de plan d’action d’urgence pour la normalisation de la sécurité routière au Cameroun. Atelier ouvert par le directeur général adjoint de l’ANOR, Chantal Andely, et en présence des représentants du ministre des Transports, des forces de défense et de sécurité, des syndicats, du secteur privé et de la société civile, des administrations publiques et des organismes partenaires.

Pour Chantal Andely, l’amélioration de la sécurité routière est au centre des préoccupations du gouvernement, le phénomène des accidents de la route étant devenu un fléau social important aux conséquences humaines, psychologiques et économiques importantes. Les accidents de la circulation sont devenus la deuxième cause de mortalité nationale après le paludisme, selon une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les statistiques du ministère des Transports, de l’ONU, des syndicats des transporteurs, des assureurs et de la société civile, font état de 1 200 morts par an, 134 milliards de francs de dépenses consacrés aux indemnisations en 2017, soit 3% du budget de l’Etat. Il est donc impératif d’inverser la tendance. Et l’ANOR, en cohérence avec sa mission statutaire de promotion de l’usage des normes, et de l’arrimage à la démarche qualité, s’engage à un certain nombre d’actions pour sensibiliser sur les normes applicables au secteur du transport routier. Notamment l’adoption d’une norme camerounaise de management de la qualité et de la sécurité dans le transport par car et autobus, et le plan d’action de normalisation du transport routier et de la sécurité routière. En parfaite cohérence avec les orientations d’actions proposées par l’ONU et l’Union africaine.

L’atelier a donné l’occasion aux différentes parties prenantes, de contribuer efficacement à la facilitation de l’applicabilité des normes et du respect de la réglementation nationale en matière de sécurité routière, de procéder à l’amélioration des normes pertinentes de sécurité routière, mettre en place des formations et des sessions de renforcement des capacités des acteurs du secteur, octroyer des certifications permettant de garantir la qualité de service et produits des entreprises du secteur du transport routier au Cameroun. Pour qu’à l’horizon 2020, date butoir de la décennie d’actions pour la sécurité routière, la sécurité routière s’améliore davantage au Cameroun.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps