Dédicace: prose à l’honneur

« Un regard sur le monde » et « D’une chose à une autre ». Deux œuvres poétiques de Célestin Hervé Nkoa Essengue, ont été présentées le 20 octobre dernier à Yaoundé.  

A seulement 19 ans, Célestin Hervé Nkoah Essengue a présenté au grand public l’œuvre de son imagination. « Un regard sur le monde » et « D’une chose à une autre », deux recueils de poèmes qui s’inspirent de la musique et du vécu du jeune auteur, ont été dévoilés le 20 octobre dernier au Centre culturel camerounais à Yaoundé. « Un regard sur le monde » est un recueil de poèmes de 89 pages, édité par L’Harmattan. Préfacé par Marie-Rose Abomo-Maurin, enseignant à l’université de Yaoundé I, l’ouvrage compte 20 poèmes qui offrent aux lecteurs la vision de Célestin Hervé Nkoah Essengué, en intégrant sa vie et ses réalités. Dans cette première œuvre, l’auteur « exhume et extirpe du champ du monde les fondements de l’inhumanité de l’être. Alors, les mots se font durs et deviennent insolents, voire même violents », révèle le préfacier. Pourtant, de la tendresse et de l’émotion se dégagent de ce recueil dès qu’il s’agit d’évoquer ce père disparu qu’on continue d’aimer, entre autres êtres proches et très chers. La deuxième œuvre intitulée, « D’une chose à une autre », veut simplement dire : « d’une pensée à une autre. D’un soupir à un autre », explique l’étudiant. Le deuxième recueil, préfacé par le Pr. Charles Binam Bikoi, secrétaire exécutif du CERDOTOLA, se compose de 33 titres-poèmes, les uns moins longs que les autres et compte 91 pages. L’amour et le souvenir y tiennent une place centrale. On retrouve une thématique riche et diversifiée, par-dessus le plaisir de dire et la joie de lire.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie