Jeune loup vorace:

En seulement six années d’existence, le vainqueur de la Coupe du Cameroun s’illustre après avoir remporté le championnat MTN Elite One en 201

Une saison en demi-teinte oubliée hier au coup de sifflet final. Eding Sport FC de la Lékié, ou comment une Coupe du Cameroun peut gommer des mois de souffrances en championnat. Le vainqueur 2017 de MTN Elite One a traversé une période mitigée, pour terminer à la huitième position du classement final, à 23 points du premier (Coton Sport de Garoua). Mais Eding FC, c’est aussi le paradoxe d’un parcours. Un championnat complexe, pour une Coupe jonchée d’exploits. La bravoure de cette équipe continue de surprendre le milieu du ballon rond camerounais. Son ascension est fulgurante.

Créé en 2012, le club accède en deuxième division régionale la même année. Après une première année expérimentale en D2, il est sacré champion au terme du tournoi des barrages de la Ligue du Centre. Il représente alors la région au tournoi zonal, au bout duquel il se hisse en Elite Two. Ensuite vient l’Elite One, dont il s’adjuge la tête en 2017, seulement cinq ans après sa création. Et en glanant ce sacre en Coupe du Cameroun hier, le capitaine Stéphane Paulin Meyoupo et ses coéquipiers montrent que leur appétit va bien au-delà des ambitions de formation présentées au départ par Saint Fabien Mvogo, le président directeur général. Sur la route vers les étoiles, l’équipe de la Lékié a croisé des clubs qui rappellent de bons souvenirs au football camerounais. En demi-finale, les joueurs de Jean Baptiste Bisseck sont venus à bout de Unisport de Bafang (1-1 ; 7-6 aux tab). En quarts de finale, ils s’offrent Coton Sport de Garoua (2-1), champion du Cameroun en titre. Une prouesse.

Dans cette Coupe du Cameroun 2018, Eding FC se plaît à consommer les gros morceaux de la MTN Elite One. Avant d’écarter Coton Sport, les joueurs d’Eding s’étaient imposés en 8e de finale contre New Stars (2-1), vainqueur en titre de la Coupe. Des succès réalisés après ceux contre Avion FC (2-1) en 16e de finale et face à Aigle Royal de la Menoua en 32e de finale (1-0). Eding FC termine l’année avec ce trophée tant convoité, en remportant une finale que le club de la Lékié a dominée de bout en bout. Cette rencontre ultime de la saison de football a permis d’observer un groupe organisé et respectueux des consignes de l’entraîneur. En seulement six ans d’existence, Eding peut se vanter d’avoir désormais dans sa besace les deux plus grands titres nationaux.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category