Travail décent:La Guinée équatoriale s'abreuve à l'école camerounaise

Ce n’est pas pour une visite de courtoisie que Celestino Bonnifocio Becale Obiang est arrivé à Yaoundé jeudi dernier. Le ministre du Travail, de la Promotion de l’emploi et de la Sécurité sociale de la Guinée équatoriale est au Cameroun pour s’imprégner de l’expérience camerounaise en matière de mise en œuvre du travail décent. Sur cette question en effet, le Cameroun a une longueur d’avance sur d’autres pays membres de l’Organisation internationale du travail (OIT). Etant également membre adjoint du Conseil d’administration du Bureau international du travail (BIT), le pays a implémenté le Programme pays pour le travail décent (PPTD) depuis 2014. Un programme visant l’emploi productif et durable, le dialogue social, la protection sociale, les normes internationales et avec comme priorités, l’accroissement des opportunités d’emplois décents, des activités génératrices de revenus, l’amélioration du cadre normatif, des conditions de travail pour tous et le renforcement des capacités des mandants tripartites du dialogue social. Des sources bien introduites au ministère du Travail indiquent que l’évaluation de la mise en œuvre de ces quatre piliers par le gouvernement et le BIT en mars 2017 a révélé un taux de réalisation de 65%. Les deux partenaires ont ainsi décidé de proroger le programme pour une période de deux ans. C’est donc pour s’abreuver à la source camerounaise que l’équipe équato-guinéenne est à Yaoundé.

Pour ce faire, le ministre du Travail équato-guinéen n’est pas venu seul. Il est accompagné de Honorato Asama Ntugu Obono, secrétaire d’Etat auprès du ministre du Travail, du directeur général du travail, Angel Francisco Ela Ngono Chama, du directeur général des coopératives et de l’économie sociales, Rosa Mari Carmen et du directeur général de l’emploi de ce pays, Luis Bokung Asumu Bengono. Jusqu’au vendredi 7 décembre prochain, la délégation fera le tour de certains départements ministériels et institutions avant de quitter le Cameroun le 8 décembre.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category